McLaren aime repousser les limites. Sa nouvelle hybride Hyper-GT le prouve une fois encore. Son ensemble propulseur qui associe un bloc essence et un moteur électrique est annoncé pour 1007 ch et un couple maxi de 1.150 Nm.

De quoi accélérer de 0 à 300 km/h en moins de 13 secondes et atteindre une vitesse de pointe de plus de 400 km/h. Ces performances hors du commun ont été vérifiées sur la piste d'atterrissage de la navette spatiale sur le Johnny Bohmer Proving Grounds du Kennedy Space Center en Floride (USA).

La voiture y a roulé à 403 km/h aux mains du pilote d'essai de la marque, Kenny Brack. Voilà qui fait officiellement de la Speedtail la McLaren la plus rapide de tous les temps. Les premiers exemplaires de production de cette GT trois places de 5,2 m de long sont actuellement en cours de fabrication à l'usine de Woking, en Grande-Bretagne. Quelque 106 Speedtails y seront assemblés à la main. Les premières livraisons sont prévues pour février 2020.(Belga)

McLaren aime repousser les limites. Sa nouvelle hybride Hyper-GT le prouve une fois encore. Son ensemble propulseur qui associe un bloc essence et un moteur électrique est annoncé pour 1007 ch et un couple maxi de 1.150 Nm. De quoi accélérer de 0 à 300 km/h en moins de 13 secondes et atteindre une vitesse de pointe de plus de 400 km/h. Ces performances hors du commun ont été vérifiées sur la piste d'atterrissage de la navette spatiale sur le Johnny Bohmer Proving Grounds du Kennedy Space Center en Floride (USA). La voiture y a roulé à 403 km/h aux mains du pilote d'essai de la marque, Kenny Brack. Voilà qui fait officiellement de la Speedtail la McLaren la plus rapide de tous les temps. Les premiers exemplaires de production de cette GT trois places de 5,2 m de long sont actuellement en cours de fabrication à l'usine de Woking, en Grande-Bretagne. Quelque 106 Speedtails y seront assemblés à la main. Les premières livraisons sont prévues pour février 2020.(Belga)