Les clichés montrent des voitures parcourant les routes du sud de la France, le constructeur possède effectivement un centre de développement à Miramas, non loin de Marseille. Le camouflage dissimule encore les lignes finales, mais il est facile de se faire une idée du nouveau gabarit.

Pour les amateurs du modèle, la nouvelle Série 1 ne sera plus jamais vraiment pareille puisqu'elle abandonne la propulsion aux roues arrières pour une architecture plus classique, de type traction. Un sacrilège, en d'autres mots, mais les ingénieurs de la marque bavaroise restent sereins, sûrs d'avoir mis tout en oeuvre pour séduire les amateurs de conduite ludique. Au contraire même, la nouvelle Série 1 serait capable de plus d'efficacité que sa devancière, grâce à l'emploi de technologies dernier cri, notamment un contrôle de stabilité inédit sur le modèle.

En tout cas, les premières annonces rassurent sur le niveau de puissance, puisqu'il est question d'un quatre cylindres de 2 litres développant 306 chevaux sous le capot de la M135i xDrive. Autant dire que ce modèle s'oppose directement à la nouvelle Mercedes Classe A35 AMG. Les premières données techniques annoncent un habitacle plus vaste et pratique, notamment en espace aux genoux. Le coffre progresse de 20 litres pour atteindre les 380 litres de contenance. (Belga)

Les clichés montrent des voitures parcourant les routes du sud de la France, le constructeur possède effectivement un centre de développement à Miramas, non loin de Marseille. Le camouflage dissimule encore les lignes finales, mais il est facile de se faire une idée du nouveau gabarit. Pour les amateurs du modèle, la nouvelle Série 1 ne sera plus jamais vraiment pareille puisqu'elle abandonne la propulsion aux roues arrières pour une architecture plus classique, de type traction. Un sacrilège, en d'autres mots, mais les ingénieurs de la marque bavaroise restent sereins, sûrs d'avoir mis tout en oeuvre pour séduire les amateurs de conduite ludique. Au contraire même, la nouvelle Série 1 serait capable de plus d'efficacité que sa devancière, grâce à l'emploi de technologies dernier cri, notamment un contrôle de stabilité inédit sur le modèle. En tout cas, les premières annonces rassurent sur le niveau de puissance, puisqu'il est question d'un quatre cylindres de 2 litres développant 306 chevaux sous le capot de la M135i xDrive. Autant dire que ce modèle s'oppose directement à la nouvelle Mercedes Classe A35 AMG. Les premières données techniques annoncent un habitacle plus vaste et pratique, notamment en espace aux genoux. Le coffre progresse de 20 litres pour atteindre les 380 litres de contenance. (Belga)