Luca de Meo (51 ans) a étudié les sciences commerciales à l'Université de Milan. Après être passé chez Renault, Toyota Europe et Fiat, il a débarqué chez Volkswagen en 2009 puis chez Audi en tant que directeur des ventes et du marketing. Fin 2015, il a pris ses fonctions à la tête de Seat. Après quelques mois d'observation, il a lancé la plus grande offensive produit de l'histoire de la marque espagnole.

Trois ans plus tard, Seat n'est plus le mouton noir du groupe automobile allemand. Sous la direction inspirante du flamboyant Luca de Meo, Seat pulvérise les records de ventes et les bénéfices augmentent de mois en mois.

UNE OFFRE PRODUIT LARGE

Luca de Meo : "Lorsque j'ai pris mes fonctions, j'ai découvert une marque sans grandes ambitions mais avec un potentiel énorme. Mon travail consiste à dynamiser et à canaliser le potentiel existant, puis à le révéler complètement. En réalisant cela, nous faisons de Seat une marque mondiale. Cela signifie que nous devons élargir notre gamme de modèles et que nous repoussons nos frontières vers les pays du Maghreb, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud. En outre, l'intention est de créer une nouvelle marque en Chine, laquelle, en coopération avec un partenaire local, sera impliquée dans le développement et la production de voitures électriques pour le marché chinois.

Le groupe Volkswagen nous a également demandé de jouer un rôle d'ambassadeur auprès de la jeune clientèle de demain. Seat est une marque émotionnelle dont le client type se situe 10 ans plus jeune que la moyenne du marché. Sept acheteurs sur dix sont de nouveaux clients ! Concrètement, cela signifie que Seat ouvre la porte, à une clientèle jeune, à toutes les marques de notre groupe automobile. Pour y parvenir, nous devons nous concentrer davantage sur la connectivité et les modes de propulsion alternatifs car ces thèmes inspirent les jeunes.

De plus, nous élargirons notre champ d'action en direction d'une offre de services globale allant bien au-delà de la construction et de la vente de voitures. Cette démarche implique un contact plus direct et plus personnel avec notre public cible. La communication en ligne deviendra encore plus importante qu'elle ne l'est déjà."

Les ventes de Seat en Belgique augmentent de 44,3%

Par rapport à 2017, les ventes mondiales de Seat ont augmenté de 21,9 % cette année. De janvier à août, l'Allemagne (83.100 véhicules), l'Espagne (79.100) et le Royaume-Uni (45.200) ont été les trois marchés où la marque a récolté le plus de succès. En Belgique, les ventes de Seat ont battu tous les records avec une croissance explosive de 44,3 %. Hors Europe, l'Algérie est le marché où Seat connaît la croissance la plus rapide.

La marque espagnole emploie 15.000 personnes dans le monde, réparties dans 6 usines et 4 pays. Plus de trois quarts de la production sont exportés vers 80 pays répartis sur 5 continents.

Luca de Meo (51 ans) a étudié les sciences commerciales à l'Université de Milan. Après être passé chez Renault, Toyota Europe et Fiat, il a débarqué chez Volkswagen en 2009 puis chez Audi en tant que directeur des ventes et du marketing. Fin 2015, il a pris ses fonctions à la tête de Seat. Après quelques mois d'observation, il a lancé la plus grande offensive produit de l'histoire de la marque espagnole. Trois ans plus tard, Seat n'est plus le mouton noir du groupe automobile allemand. Sous la direction inspirante du flamboyant Luca de Meo, Seat pulvérise les records de ventes et les bénéfices augmentent de mois en mois. Luca de Meo : "Lorsque j'ai pris mes fonctions, j'ai découvert une marque sans grandes ambitions mais avec un potentiel énorme. Mon travail consiste à dynamiser et à canaliser le potentiel existant, puis à le révéler complètement. En réalisant cela, nous faisons de Seat une marque mondiale. Cela signifie que nous devons élargir notre gamme de modèles et que nous repoussons nos frontières vers les pays du Maghreb, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud. En outre, l'intention est de créer une nouvelle marque en Chine, laquelle, en coopération avec un partenaire local, sera impliquée dans le développement et la production de voitures électriques pour le marché chinois. Le groupe Volkswagen nous a également demandé de jouer un rôle d'ambassadeur auprès de la jeune clientèle de demain. Seat est une marque émotionnelle dont le client type se situe 10 ans plus jeune que la moyenne du marché. Sept acheteurs sur dix sont de nouveaux clients ! Concrètement, cela signifie que Seat ouvre la porte, à une clientèle jeune, à toutes les marques de notre groupe automobile. Pour y parvenir, nous devons nous concentrer davantage sur la connectivité et les modes de propulsion alternatifs car ces thèmes inspirent les jeunes. De plus, nous élargirons notre champ d'action en direction d'une offre de services globale allant bien au-delà de la construction et de la vente de voitures. Cette démarche implique un contact plus direct et plus personnel avec notre public cible. La communication en ligne deviendra encore plus importante qu'elle ne l'est déjà."