Les Pays-Bas sont devenus un véritable vivier de nouveautés en matière de mobilité individuelle électrique. Pour répondre aux besoins locaux, des engins naissent et sont carrément assemblés là-bas, comme le Brekr, un des derniers venus.

L'engin extrêmement minimaliste se distingue par un design très contemporain. Pour se mouvoir, une ou deux batteries (d'une capacité de 1,9 kWh à l'unité) se glisse(nt) sous la selle, mais on peut les recharger chez soi, un avantage pour les habitants des appartement.

L'autonomie - avec une seule batterie - est comprise entre 50 et 80 km. La consommation, très basse, permet d'accomplir 100 km avec 90 cents.

Le poids total avec une batterie est de 72 kilos, ce qui rend le Brekr très maniable, mais grâce à ses roues d'un diamètre de 17'' il reste aussi très stable. Le Brekr se commande par internet, sur le site du constructeur, et ce uniquement depuis les Pays-Bas, l'Allemagne et la Belgique. Le prix de vente est fixé à 4.199 euros, mais une offre de lancement ramène temporairement la note à 3.899 ?.

L'entretien très limité peut être facilement assuré par des partenaires locaux de la société mère. Bonne nouvelle, le Brekr sera exposé au Salon de Bruxelles dès le 9 janvier. (Belga)

Les Pays-Bas sont devenus un véritable vivier de nouveautés en matière de mobilité individuelle électrique. Pour répondre aux besoins locaux, des engins naissent et sont carrément assemblés là-bas, comme le Brekr, un des derniers venus. L'engin extrêmement minimaliste se distingue par un design très contemporain. Pour se mouvoir, une ou deux batteries (d'une capacité de 1,9 kWh à l'unité) se glisse(nt) sous la selle, mais on peut les recharger chez soi, un avantage pour les habitants des appartement. L'autonomie - avec une seule batterie - est comprise entre 50 et 80 km. La consommation, très basse, permet d'accomplir 100 km avec 90 cents. Le poids total avec une batterie est de 72 kilos, ce qui rend le Brekr très maniable, mais grâce à ses roues d'un diamètre de 17'' il reste aussi très stable. Le Brekr se commande par internet, sur le site du constructeur, et ce uniquement depuis les Pays-Bas, l'Allemagne et la Belgique. Le prix de vente est fixé à 4.199 euros, mais une offre de lancement ramène temporairement la note à 3.899 ?. L'entretien très limité peut être facilement assuré par des partenaires locaux de la société mère. Bonne nouvelle, le Brekr sera exposé au Salon de Bruxelles dès le 9 janvier. (Belga)