Ce FIA e-Rally a pour vocation de promouvoir les énergies alternatives dans le sport automobile. Réservée strictement aux voitures de série, cette compétition combine un rallye de régularité chronométré et un classement d'efficacité où chaque Watt-heure (Wh) est compté.

Malgré les chamboulements pour cause de Covid, l'édition 2020 s'est tenue grâce à la présence d'une dizaine de constructeurs dont VW, Renault, BMW, Mercedes et Tesla. Mais c'est L'Opel Corsa-e qui a pris la tête du premier tour avec une victoire dominante en Islande. Opel a décroché le titre avec deux autres podiums sur les épreuves restantes au Portugal et en Espagne.

Chronométrée au dixième de seconde sur des centaines de kilomètres, l'Opel Corsa-e a établi une consommation énergétique moyenne record de 12,7 kWh aux 100 km pendant le championnat. Un niveau qui lui assure, aisément, d'accomplir les 337 km d'autonomie (WLTP) promise par le constructeur allemand.(Belga)

Ce FIA e-Rally a pour vocation de promouvoir les énergies alternatives dans le sport automobile. Réservée strictement aux voitures de série, cette compétition combine un rallye de régularité chronométré et un classement d'efficacité où chaque Watt-heure (Wh) est compté.Malgré les chamboulements pour cause de Covid, l'édition 2020 s'est tenue grâce à la présence d'une dizaine de constructeurs dont VW, Renault, BMW, Mercedes et Tesla. Mais c'est L'Opel Corsa-e qui a pris la tête du premier tour avec une victoire dominante en Islande. Opel a décroché le titre avec deux autres podiums sur les épreuves restantes au Portugal et en Espagne.Chronométrée au dixième de seconde sur des centaines de kilomètres, l'Opel Corsa-e a établi une consommation énergétique moyenne record de 12,7 kWh aux 100 km pendant le championnat. Un niveau qui lui assure, aisément, d'accomplir les 337 km d'autonomie (WLTP) promise par le constructeur allemand.(Belga)