Par la même occasion, le nom du modèle est devenu un logo mondialement reconnu, qui caractérise encore la marque aujourd'hui. Si c'étaient des moteurs à essence 6 cylindres de 55 ch qui officiaient autrefois sous le long capot du véhicule utilitaire, beaucoup de choses ont changé depuis lors : les fourgons Opel actuels sont équipés de moteurs diesel à injection directe pouvant atteindre 180 ch - tout en bénéficiant d'un confort, d'une sécurité et d'une puissance de freinage dignes d'une voiture particulière.

Les vedettes d'aujourd'hui s'appellent Combo, Vivaro et Movano, puisque le dernier Opel portant le nom de Blitz a pris une retraite bien méritée en 1987. Il en avait été construit près d'un demi-million dans les usines de Rüsselsheim, Brandebourg et Luton.

Les origines des véhicules utilitaires chez le pionnier de l'automobile Opel remontent à 1899. Des fourgons de livraison et de transport ont été construits très tôt, sur la base de la "System Lutzmann" construite sous licence, qui fut la première automobile fabriquée à Rüsselsheim. C'est en 1907 que vint s'ajouter à la gamme le premier camion à part entière. Ce 750 kilos était équipé en série de pneumatiques et disposait d'une propulsion par arbre, et non par chaîne. Il était disponible avec un moteur à 2 ou 4 cylindres.

Pendant la première guerre mondiale, l'armée a défini un cahier des charges pour la production de "camions standards" dont la charge allait jusqu'à 4 tonnes. Les robustes "camions standard" Opel ont été vendus jusqu'au début des années 1920. Une nouvelle génération d'utilitaires modernes allait voir le jour pour l'année-modèle 1931: ce sera l'Opel Blitz dont la saga se poursuivra, génération après génération, jusqu'en 1987.(Belga)

Par la même occasion, le nom du modèle est devenu un logo mondialement reconnu, qui caractérise encore la marque aujourd'hui. Si c'étaient des moteurs à essence 6 cylindres de 55 ch qui officiaient autrefois sous le long capot du véhicule utilitaire, beaucoup de choses ont changé depuis lors : les fourgons Opel actuels sont équipés de moteurs diesel à injection directe pouvant atteindre 180 ch - tout en bénéficiant d'un confort, d'une sécurité et d'une puissance de freinage dignes d'une voiture particulière.Les vedettes d'aujourd'hui s'appellent Combo, Vivaro et Movano, puisque le dernier Opel portant le nom de Blitz a pris une retraite bien méritée en 1987. Il en avait été construit près d'un demi-million dans les usines de Rüsselsheim, Brandebourg et Luton.Les origines des véhicules utilitaires chez le pionnier de l'automobile Opel remontent à 1899. Des fourgons de livraison et de transport ont été construits très tôt, sur la base de la "System Lutzmann" construite sous licence, qui fut la première automobile fabriquée à Rüsselsheim. C'est en 1907 que vint s'ajouter à la gamme le premier camion à part entière. Ce 750 kilos était équipé en série de pneumatiques et disposait d'une propulsion par arbre, et non par chaîne. Il était disponible avec un moteur à 2 ou 4 cylindres.Pendant la première guerre mondiale, l'armée a défini un cahier des charges pour la production de "camions standards" dont la charge allait jusqu'à 4 tonnes. Les robustes "camions standard" Opel ont été vendus jusqu'au début des années 1920. Une nouvelle génération d'utilitaires modernes allait voir le jour pour l'année-modèle 1931: ce sera l'Opel Blitz dont la saga se poursuivra, génération après génération, jusqu'en 1987.(Belga)