Les hybrides ont le vent en poupe ; il en existe de tous les styles (berlines, SUV, etc.) et de toutes les tailles. Mais les breaks électrifiés ne sont toutefois pas encore très nombreux, même si le marché est en développement.
...

Les hybrides ont le vent en poupe ; il en existe de tous les styles (berlines, SUV, etc.) et de toutes les tailles. Mais les breaks électrifiés ne sont toutefois pas encore très nombreux, même si le marché est en développement. Chez les breaks hybrides classiques (non rechargeables sur une prise de courant), on trouve les Ford Mondeo Clipper (2.0 à essence + électrique, 187 ch) et Toyota Corolla Touring Sports (1.8 à essence + électrique, 122 ch ou 2.0 à essence + électrique, 180 ch). Chez les plug-in (à batterie rechargeable sur secteur), on compte chez les constructeurs " généralistes " les breaks Kia Optima (2.0 à essence + électrique, 205 ch, 62 km d'autonomie officielle en électrique) et Volkswagen Passat GTE (1.4 turbo + électrique, 218 ch, 70 km en électrique). On attend aussi cette année la Peugeot 508 SW (1.6 turbo + électrique, 225 ch, 50 km en électrique). Du côté des breaks premium hormis la très exclusive Porsche Panamera Sport Turismo, quatre hybrides plug-in sont proposés : la Mercedes C300de (2.0 diesel + moteur électrique ; 306 ch et 56 km en électrique), sa grande soeur la Classe E 300de (même propulseur et 50 km d'autonomie en électrique), ainsi que les Volvo V60 et V90 T8 (392 ch, 50 km en électrique). O.M.