Fin janvier, Audi a envoyé une version "technologique" de son premier SUV 100 % électrique, là où les meilleurs skieurs du monde s'affrontent pour la course du Hahnenkamm. L'Audi e-tron spécialement équipée a grimpé la Mausefalle de la légendaire Streif de Kitzbühel.

Avec une déclivité de 85 %, c'est la partie la plus raide de la spectaculaire descente de ski alpin. Pour gravir cette section, l'Audi e-tron spécialement préparée disposait d'une transmission quattro spéciale avec 2 moteurs électriques montés sur l'essieu arrière et un sur l'essieu avant.

La puissance maxi totale avait été portée à 370 kW. En outre, Audi avait adapté le logiciel au niveau du couple moteur et de la répartition du couple aux conditions spéciales de la Streif.

Les pneus de 19" à clous spécialement installés pour le test ont conféré l'adhérence nécessaire pour rouler sur la glace et la neige. "Gravir une côte de 85 % semblait impossible au début", a expliqué le pilote de la voiture, Mattias Ekström. "J'ai été impressionné par la façon dont cette voiture a maîtrisé un terrain aussi difficile", a jouté le champion du monde de rallye-cross et double champion DTM.

Pour garantir le niveau de sécurité le plus élevé possible, cette version "ultratechnologique" de l'Audi e-tron était équipée d'un arceau de sécurité et d'un siège compétition avec harnais à 6 points. Le véhicule comportait aussi un dispositif de retenue par lequel passait un câble de sécurité. (Belga)

Fin janvier, Audi a envoyé une version "technologique" de son premier SUV 100 % électrique, là où les meilleurs skieurs du monde s'affrontent pour la course du Hahnenkamm. L'Audi e-tron spécialement équipée a grimpé la Mausefalle de la légendaire Streif de Kitzbühel. Avec une déclivité de 85 %, c'est la partie la plus raide de la spectaculaire descente de ski alpin. Pour gravir cette section, l'Audi e-tron spécialement préparée disposait d'une transmission quattro spéciale avec 2 moteurs électriques montés sur l'essieu arrière et un sur l'essieu avant. La puissance maxi totale avait été portée à 370 kW. En outre, Audi avait adapté le logiciel au niveau du couple moteur et de la répartition du couple aux conditions spéciales de la Streif.Les pneus de 19" à clous spécialement installés pour le test ont conféré l'adhérence nécessaire pour rouler sur la glace et la neige. "Gravir une côte de 85 % semblait impossible au début", a expliqué le pilote de la voiture, Mattias Ekström. "J'ai été impressionné par la façon dont cette voiture a maîtrisé un terrain aussi difficile", a jouté le champion du monde de rallye-cross et double champion DTM. Pour garantir le niveau de sécurité le plus élevé possible, cette version "ultratechnologique" de l'Audi e-tron était équipée d'un arceau de sécurité et d'un siège compétition avec harnais à 6 points. Le véhicule comportait aussi un dispositif de retenue par lequel passait un câble de sécurité. (Belga)