La marque aux quatre anneaux a mis sur pied le 20 août un "road-trip" sur une distance de plus de 1.600 km, à parcourir en 24 heures. Le parcours démarrait en Slovénie, au lac de Bled, et se terminait à Amsterdam, aux Pays-Bas.

Audi avait préparé trois E-tron 55 quattro pour ce périple à travers quelque 10 pays: Slovénie, Autriche, Italie, Liechtenstein, Suisse, France, Allemagne, Luxembourg, Belgique et Pays-Bas.

L'itinéraire était des plus variés avec des portions d'autoroutes, mais aussi d'importantes différences de niveau, ce qui n'était bien sûr pas sans conséquence sur la consommation des voitures et donc leur autonomie. Celle-ci reste en effet la grande critique adressée à la voiture électrique par un large public qui, la plupart du temps, n'a jamais parcouru un seul kilomètre au volant d'une voiture de ce genre!

Audi a voulu leur démontrer par A+B que leurs critiques n'avaient plus lieu d'être et que la propulsion électrique est aujourd'hui une alternative crédible au moteur thermique. Cela a été rendu possible par les possibilités de charge rapide présentes sur le parcours, avec lesquelles l'e-tron est parfaitement compatible.

"A l'occasion de ce voyage, nous avons prouvé que à côté de batteries d'une capacité suffisante, la recharge rapide à 150 kW est d'une importance cruciale pour le développement de la voiture électrique", a souligné Hans-Joachim Rothenpieler, responsable du développement technique chez Audi AG.(Belga)