La première Jaguar Type D assemblée par Jaguar Classic, un prototype d'ingénierie, a été présentée en première mondiale au Salon Retromobile de Paris ce 7 février. Seuls 25 nouveaux exemplaires de la Type D seront minutieusement construits à la main au centre Jaguar Land Rover Classic Works, dans le Warwickshire.

En 1955, Jaguar avait prévu de construire 100 Type D. Alors que seuls 75 exemplaires furent terminés, Jaguar Classic veut atteindre l'objectif d'origine en créant 25 nouvelles voitures de course fidèles aux caractéristiques initiales du modèle.

La Type D, qui a remporté les 24 Heures du Mans trois fois entre 1955 et 1957, était propulsée par le moteur XK à six cylindres.

Les Type D construites en 2018 respecteront les spécifications authentiques d'origine dans les moindres détails. Des variantes de carrosserie "Shortnose" et "Longnose" seront créées selon les préférences des clients.(Belga)

La première Jaguar Type D assemblée par Jaguar Classic, un prototype d'ingénierie, a été présentée en première mondiale au Salon Retromobile de Paris ce 7 février. Seuls 25 nouveaux exemplaires de la Type D seront minutieusement construits à la main au centre Jaguar Land Rover Classic Works, dans le Warwickshire.En 1955, Jaguar avait prévu de construire 100 Type D. Alors que seuls 75 exemplaires furent terminés, Jaguar Classic veut atteindre l'objectif d'origine en créant 25 nouvelles voitures de course fidèles aux caractéristiques initiales du modèle.La Type D, qui a remporté les 24 Heures du Mans trois fois entre 1955 et 1957, était propulsée par le moteur XK à six cylindres. Les Type D construites en 2018 respecteront les spécifications authentiques d'origine dans les moindres détails. Des variantes de carrosserie "Shortnose" et "Longnose" seront créées selon les préférences des clients.(Belga)