Jaguar Land Rover (JLR) travaille avec le nylon Econyl pour développer des intérieurs de haute qualité fabriqués à partir de déchets marins et de déchets en décharge. Les modèles Jaguar et Land Rover de nouvelle génération seront dotés de tapis de sol et de garnissages en fibre Econyl fabriqué avec du plastique industriel recyclé, des chutes de tissu de fabricants de vêtements, des filets de pêche de l'industrie agricole et des filets abandonnés dans l'océan - connus sous le nom de "filets fantômes".

Le nylon régénéré Econyl, créé par Aquafil, le leader mondial de l'industrie des fibres synthétiques, a déjà été utilisé par les marques de mode haut de gamme, de vêtements de sport et de montres de luxe pour créer des sacs à main, des sacs à dos, des maillots de bain et des bracelets de montre.

Les déchets de nylon sont récupérés par Aquafil dans le monde entier. En un an, l'entreprise recycle jusqu'à 40.000 tonnes de déchets, le processus de recyclage réduisant l'impact du nylon sur le réchauffement climatique de 90 % par rapport au matériau produit à partir de pétrole. "Pour 10 000 tonnes de matière première Econyl, 70.000 barils de pétrole brut sont économisés et donc 65.100 tonnes d'émissions de carbone sont évitées" affirme-t-on chez JLR.(Belga)

Jaguar Land Rover (JLR) travaille avec le nylon Econyl pour développer des intérieurs de haute qualité fabriqués à partir de déchets marins et de déchets en décharge. Les modèles Jaguar et Land Rover de nouvelle génération seront dotés de tapis de sol et de garnissages en fibre Econyl fabriqué avec du plastique industriel recyclé, des chutes de tissu de fabricants de vêtements, des filets de pêche de l'industrie agricole et des filets abandonnés dans l'océan - connus sous le nom de "filets fantômes".Le nylon régénéré Econyl, créé par Aquafil, le leader mondial de l'industrie des fibres synthétiques, a déjà été utilisé par les marques de mode haut de gamme, de vêtements de sport et de montres de luxe pour créer des sacs à main, des sacs à dos, des maillots de bain et des bracelets de montre.Les déchets de nylon sont récupérés par Aquafil dans le monde entier. En un an, l'entreprise recycle jusqu'à 40.000 tonnes de déchets, le processus de recyclage réduisant l'impact du nylon sur le réchauffement climatique de 90 % par rapport au matériau produit à partir de pétrole. "Pour 10 000 tonnes de matière première Econyl, 70.000 barils de pétrole brut sont économisés et donc 65.100 tonnes d'émissions de carbone sont évitées" affirme-t-on chez JLR.(Belga)