La possibilité laissée de livrer les véhicules commandés préalablement au second confinement, à l'inverse de l'arrêt complet qui avait été imposé lors du premier Lockdown, ne limite que temporairement et très partiellement les conséquences économiques de ce second confinement pour les importateurs et les vendeurs des voitures neuves. Au cumul des 11 premiers mois, le secteur automobile franchit la barre des 400.000 immatriculations et voit le retrait des enregistrements cumulés de voitures neuves se porter à -22,3%, ce qui demeure lourd à supporter. Volkswagen conserve la tête du classement, mais en perte de 26% par rapport à l'an dernier. Juste derrière, l'étonnant BMW en baisse de seulement 1,87%. A la troisième place, Peugeot, en décrochage de 22%.

A nouveau, le segment des motos et scooters affiche les meilleurs résultats de la période écoulée. En novembre, ce sont 816 deux-roues motorisés neufs qui ont été immatriculés, ce qui signifie une progression de 3,4% face aux enregistrements de novembre 2019. Au cumul des 11 premiers mois, les deux-roues motorisés consolident leur progression avec 24.434 immatriculations, soit une amélioration de 0,9% face aux 11 premiers mois de 2019. Le segment des scooters et motos de 125 cc semble le plus prolifique. (Belga)

La possibilité laissée de livrer les véhicules commandés préalablement au second confinement, à l'inverse de l'arrêt complet qui avait été imposé lors du premier Lockdown, ne limite que temporairement et très partiellement les conséquences économiques de ce second confinement pour les importateurs et les vendeurs des voitures neuves. Au cumul des 11 premiers mois, le secteur automobile franchit la barre des 400.000 immatriculations et voit le retrait des enregistrements cumulés de voitures neuves se porter à -22,3%, ce qui demeure lourd à supporter. Volkswagen conserve la tête du classement, mais en perte de 26% par rapport à l'an dernier. Juste derrière, l'étonnant BMW en baisse de seulement 1,87%. A la troisième place, Peugeot, en décrochage de 22%. A nouveau, le segment des motos et scooters affiche les meilleurs résultats de la période écoulée. En novembre, ce sont 816 deux-roues motorisés neufs qui ont été immatriculés, ce qui signifie une progression de 3,4% face aux enregistrements de novembre 2019. Au cumul des 11 premiers mois, les deux-roues motorisés consolident leur progression avec 24.434 immatriculations, soit une amélioration de 0,9% face aux 11 premiers mois de 2019. Le segment des scooters et motos de 125 cc semble le plus prolifique. (Belga)