Particulièrement légère (600 kilos!), cette Skoda Sport utilise une base de 1101/1102 "Tudor". Elle est animée par un 4 cylindres de 1,1 litre à refroidissement liquide qui développe 50 ch. Dans la Sarthe, elle a été pilotée par les pilotes tchécoslovaques Vaclav Bobek et Iaroslav Netusil. Ils ont été contraints à l'abandon après 13 heures de course, sur défectuosité technique, alors qu'ils occupant la 2ème place de la catégorie 1.100 cc.

En cette année des 125 ans de la marque de Mlada Boleslav, la voiture a été totalement remise en ordre et Skoda a demandé à Hans-Joachim Stuck, ancien vainqueur des 24 Heures auxquelles il a participé pas moins de 18 fois, de conduire cette voiture unique. "Ce dut une expérience aussi plaisante qu'amusante", a commenté l'ancien pilote allemand. "Elle m'a aussi permis d'apprécier à leur juste valeur les performances des pilotes d'alors. Boucler deux tours d'horloge avec une telle voiture est tout sauf une sinécure!"(Belga)

Particulièrement légère (600 kilos!), cette Skoda Sport utilise une base de 1101/1102 "Tudor". Elle est animée par un 4 cylindres de 1,1 litre à refroidissement liquide qui développe 50 ch. Dans la Sarthe, elle a été pilotée par les pilotes tchécoslovaques Vaclav Bobek et Iaroslav Netusil. Ils ont été contraints à l'abandon après 13 heures de course, sur défectuosité technique, alors qu'ils occupant la 2ème place de la catégorie 1.100 cc. En cette année des 125 ans de la marque de Mlada Boleslav, la voiture a été totalement remise en ordre et Skoda a demandé à Hans-Joachim Stuck, ancien vainqueur des 24 Heures auxquelles il a participé pas moins de 18 fois, de conduire cette voiture unique. "Ce dut une expérience aussi plaisante qu'amusante", a commenté l'ancien pilote allemand. "Elle m'a aussi permis d'apprécier à leur juste valeur les performances des pilotes d'alors. Boucler deux tours d'horloge avec une telle voiture est tout sauf une sinécure!"(Belga)