Dacia va se concentrer sur ses modèles existants plutôt que de chercher à l'élargir, ceci pour éviter que certains coûts structurels, comme le marketing, ne deviennent trop lourds. Dacia propose aujourd'hui avec la Sandero une auto plus grande que les voitures du segment A et à peine plus chère. Les marges de Dacia sont déjà réduites et deviendraient quasi inexistantes avec un modèle plus compact, comprenez encore moins cher. Or, c'est une chose que Renault, la maison-mère, ne peut pas se permettre à l'heure actuelle. Ces dernières années, la marque au losange a mis nettement l'accent sur ses modèles à propulsion électrique (ZE), mais les ventes de ce type de véhicules tardent à décoller, faute d'incitants fiscaux. (Belga)(Belga)

Dacia va se concentrer sur ses modèles existants plutôt que de chercher à l'élargir, ceci pour éviter que certains coûts structurels, comme le marketing, ne deviennent trop lourds. Dacia propose aujourd'hui avec la Sandero une auto plus grande que les voitures du segment A et à peine plus chère. Les marges de Dacia sont déjà réduites et deviendraient quasi inexistantes avec un modèle plus compact, comprenez encore moins cher. Or, c'est une chose que Renault, la maison-mère, ne peut pas se permettre à l'heure actuelle. Ces dernières années, la marque au losange a mis nettement l'accent sur ses modèles à propulsion électrique (ZE), mais les ventes de ce type de véhicules tardent à décoller, faute d'incitants fiscaux. (Belga)(Belga)