La valeur résiduelle d'un véhicule a une influence déterminante sur le prix du leasing mensuel, parce que cette estimation de la valeur de revente de la voiture en fin de contrat détermine la part de capital à "couvrir" durant la période de location. Plus la valeur résiduelle est importante, plus le loyer financier sera intéressant.

La Hyundai Ioniq s'est également très bien comportée dans le cadre d'une récente enquête diligentée par l'organisation de mobilité flamande VAB. Dans le cadre de l'élection de la Familiale VAB de l'Année 2017, le VAB a calculé le prix de revient au kilomètre des toutes les voitures en lice. La Ioniq hybrid concourrait dans la catégorie des grandes familiales de moins de 29.500 euros. Son prix de revient au kilomètre s'élevait à 0,34 euros (sur 5 ans et 100.000 km), ce qui en faisait la voiture la moins chère à l'usage de sa catégorie.

Cet excellent résultat s'explique surtout en raison d'une consommation (mesurée) de 5,2 l/100 km et d'une fiscalité favorable. Vu ses coûts d'utilisation réduits, ce modèle constitue donc un choix intéressant pour les flottes. Sa valeur de revente devrait en outre rester élevée dans les prochaines années, vu l'arrivée de zones basses émissions dans les villes. De nombreux particuliers seront dès lors à la recherche de voitures d'occasion "propres".(Belga)

La valeur résiduelle d'un véhicule a une influence déterminante sur le prix du leasing mensuel, parce que cette estimation de la valeur de revente de la voiture en fin de contrat détermine la part de capital à "couvrir" durant la période de location. Plus la valeur résiduelle est importante, plus le loyer financier sera intéressant. La Hyundai Ioniq s'est également très bien comportée dans le cadre d'une récente enquête diligentée par l'organisation de mobilité flamande VAB. Dans le cadre de l'élection de la Familiale VAB de l'Année 2017, le VAB a calculé le prix de revient au kilomètre des toutes les voitures en lice. La Ioniq hybrid concourrait dans la catégorie des grandes familiales de moins de 29.500 euros. Son prix de revient au kilomètre s'élevait à 0,34 euros (sur 5 ans et 100.000 km), ce qui en faisait la voiture la moins chère à l'usage de sa catégorie. Cet excellent résultat s'explique surtout en raison d'une consommation (mesurée) de 5,2 l/100 km et d'une fiscalité favorable. Vu ses coûts d'utilisation réduits, ce modèle constitue donc un choix intéressant pour les flottes. Sa valeur de revente devrait en outre rester élevée dans les prochaines années, vu l'arrivée de zones basses émissions dans les villes. De nombreux particuliers seront dès lors à la recherche de voitures d'occasion "propres".(Belga)