De conception basique, la nouvelle CB125F reçoit pourtant la dernière génération de moteur Honda "eSP" qui vise à consommer le moins possible et rester extrêmement fiable durant de très longues années. Développant 11 ch, il n'a que 117 kg à gérer (hors pilote), ce qui permet, au besoin d'atteindre et dépasser les 100 km/h réels sur des grands axes. Mais son domaine de prédilection reste la ville, ou la Honda circule avec une facilité quasiment inégalable. Son rayon de braquage est de 2 mètres à peine!

Le plus intéressant tient dans les chiffres de consommation : annoncée pour environ 1,5 litres aux 100 km (normes WMTC), la moto serait capable de parcourir 750 km avant de devoir retourner à la pompe, grâce à son réservoir de 11 litres ! En conditions réelles avec un conducteur bien bâti en selle, on peut néanmoins facilement espérer ne pas dépasser les 2,5 l/100 km, ce qui laisse, au bas mot, 400 km de route avant de ravitailler. Bref, le budget carburant d'une telle moto tombe à des niveaux ridiculement bas pour un véhicule à moteur thermique.

Sobre, la CB125F est aussi devenue plus belle, grâce à une nouvelle carrosserie inspirée des modèles CB de plus forte cylindrée. L'équipement progresse également avec un phare à diodes et un tableau de bord numérique. Le prix n'est pas encore connu mais devrait se situer un peu au-delà de 2.500 euros. On rappelle que par sa cylindrée, cette moto est accessible à bon nombre de titulaires d'un permis B automobile. (Belga)

De conception basique, la nouvelle CB125F reçoit pourtant la dernière génération de moteur Honda "eSP" qui vise à consommer le moins possible et rester extrêmement fiable durant de très longues années. Développant 11 ch, il n'a que 117 kg à gérer (hors pilote), ce qui permet, au besoin d'atteindre et dépasser les 100 km/h réels sur des grands axes. Mais son domaine de prédilection reste la ville, ou la Honda circule avec une facilité quasiment inégalable. Son rayon de braquage est de 2 mètres à peine! Le plus intéressant tient dans les chiffres de consommation : annoncée pour environ 1,5 litres aux 100 km (normes WMTC), la moto serait capable de parcourir 750 km avant de devoir retourner à la pompe, grâce à son réservoir de 11 litres ! En conditions réelles avec un conducteur bien bâti en selle, on peut néanmoins facilement espérer ne pas dépasser les 2,5 l/100 km, ce qui laisse, au bas mot, 400 km de route avant de ravitailler. Bref, le budget carburant d'une telle moto tombe à des niveaux ridiculement bas pour un véhicule à moteur thermique. Sobre, la CB125F est aussi devenue plus belle, grâce à une nouvelle carrosserie inspirée des modèles CB de plus forte cylindrée. L'équipement progresse également avec un phare à diodes et un tableau de bord numérique. Le prix n'est pas encore connu mais devrait se situer un peu au-delà de 2.500 euros. On rappelle que par sa cylindrée, cette moto est accessible à bon nombre de titulaires d'un permis B automobile. (Belga)