Les premiers coups de crayon révèlent une auto très impressionnante, dont le ramage devrait être à la hauteur du plumage. Le constructeur annonce en effet un 0 à 200 km/h en 6,5 secondes, ce qui laisse supposer qu'un gros paquet de chevaux se cache à l'intérieur.

Les proportions de la voiture indiquent qu'elle possède un moteur central arrière. Gemballa a également fait savoir que cette supercar sera lancé avec une mécanique atmosphérique classique (éventuellement turbocompressée) mais qu'une déclinaison hybride devrait voir le jour ultérieurement.

Aucun chiffre de puissance n'a été communiqué, mais au vu des performances annoncées, la cavalerie devrait être plus qu'impressionnante.

Cette supercar est encore très éloignée du stade de la production. Pour l'heure, le constructeur s'emploie à rechercher des fonds supplémentaires pour mener le projet à bien. Le premier prototype roulant n'existe pas encore. Ses premiers essais sont prévus pour 2020 et le lancement commercial n'interviendra pas avant 2021, au plus tôt.(Belga)