Au début des seventies, très peu de voitures étaient importées au Brésil en raison des taxes d'importation très élevées. Or la filiale locale de Volkswagen, Volkswagen do Brasil, était largement indépendante de sa société mère allemande et produisait donc des modèles adaptés aux besoins du marché local. En plus du très original Karmann-Ghia TC, le directeur de la filiale donne le feu vert à un projet qui allait déboucher sur les SP 1 et 2.

D'un point de vue esthétique, ce coupé fleure bon les années 1970! Il était basé sur la Variant 1600 brésilienne et présentait cette superbe ligne fuyante caractérisée par un très long capot qui contrastait avec l'arrière plutôt ramassé. Tout comme les autres Volkswagen de cette époque, le moteur refroidi par air à l'arrière était placé en porte-à-faux, sous le plancher du coffre de la voiture. Même si le groupe motopropulseur et plusieurs pièces ont été empruntés à d'autres modèles, le SP jouissait de beaucoup d'éléments spécifiques, dont le tableau de bord en plastique noir qui donnait à l'intérieur un accent assez sportif.

La SPS1 a été lancée en 1972 avec le moteur 1600cc qui ne fournissait malheureusement que 54 ch. Assez vite, la voiture reçoit un moteur de 1700 cm3 de 65 ch, d'où le nom SP2 pour souligner cette évolution. Cela dit, les clients n'achetaient pas vraiment une SP2 pour ses performances, mais plutôt pour son cachet, son style et sa distinction. Au total, 10193 unités ont été produites jusqu'en 1976. Signalons aussi la brève existence d'une version SP3 à moteur 1800cc à refroidissement liquide de 100 ch provenant d'une Passat. La carrosserie a été légèrement modifiée pour refroidir le groupe motopropulseur, mais ce projet n'a malheureusement pas donné suite.

(Belga)

Au début des seventies, très peu de voitures étaient importées au Brésil en raison des taxes d'importation très élevées. Or la filiale locale de Volkswagen, Volkswagen do Brasil, était largement indépendante de sa société mère allemande et produisait donc des modèles adaptés aux besoins du marché local. En plus du très original Karmann-Ghia TC, le directeur de la filiale donne le feu vert à un projet qui allait déboucher sur les SP 1 et 2. D'un point de vue esthétique, ce coupé fleure bon les années 1970! Il était basé sur la Variant 1600 brésilienne et présentait cette superbe ligne fuyante caractérisée par un très long capot qui contrastait avec l'arrière plutôt ramassé. Tout comme les autres Volkswagen de cette époque, le moteur refroidi par air à l'arrière était placé en porte-à-faux, sous le plancher du coffre de la voiture. Même si le groupe motopropulseur et plusieurs pièces ont été empruntés à d'autres modèles, le SP jouissait de beaucoup d'éléments spécifiques, dont le tableau de bord en plastique noir qui donnait à l'intérieur un accent assez sportif. La SPS1 a été lancée en 1972 avec le moteur 1600cc qui ne fournissait malheureusement que 54 ch. Assez vite, la voiture reçoit un moteur de 1700 cm3 de 65 ch, d'où le nom SP2 pour souligner cette évolution. Cela dit, les clients n'achetaient pas vraiment une SP2 pour ses performances, mais plutôt pour son cachet, son style et sa distinction. Au total, 10193 unités ont été produites jusqu'en 1976. Signalons aussi la brève existence d'une version SP3 à moteur 1800cc à refroidissement liquide de 100 ch provenant d'une Passat. La carrosserie a été légèrement modifiée pour refroidir le groupe motopropulseur, mais ce projet n'a malheureusement pas donné suite.(Belga)