Les futurs modèles Jaguar et Land Rover proposeront des tapis de sol et des éléments de sellerie constitués de cette fibre Econyl produite à partir de plastique industriel recyclé, de chutes de tissu provenant de fabricants de vêtements, de filets de pêche réformés ou encore de ceux récupérés en mer, connus sous le nom de "filets fantômes".

Le nylon reconstruit Econyl, créé par Aquafil - l'un des leaders mondiaux de la fibre industrielle synthétique - a d'ores et déjà trouvé des utilisations dans la mode, le sportswear et l'horlogerie de luxe pour fabriquer des sacs à mains, des sacs à dos, des maillots de bain et des bracelets de montres. Les déchets de nylon sont récupérés par Aquafil dans le monde entier. En une seule année, la compagnie recycle jusqu'à 40.000 tonnes de déchets, le processus de recyclage réduisant l'impact sur le réchauffement climatique de 90 % en comparaison avec le matériau produit à partir de pétrole. Pour une production de 10.000 tonnes d'Econyl brut, 70.000 barils de pétrole seraient économisés et on évite l'émission de 65.100 tonnes d'équivalent carbone. Enfin, cette matière rencontre les mêmes performances en matière de finition de qualité et de solidité. (Belga)

Les futurs modèles Jaguar et Land Rover proposeront des tapis de sol et des éléments de sellerie constitués de cette fibre Econyl produite à partir de plastique industriel recyclé, de chutes de tissu provenant de fabricants de vêtements, de filets de pêche réformés ou encore de ceux récupérés en mer, connus sous le nom de "filets fantômes". Le nylon reconstruit Econyl, créé par Aquafil - l'un des leaders mondiaux de la fibre industrielle synthétique - a d'ores et déjà trouvé des utilisations dans la mode, le sportswear et l'horlogerie de luxe pour fabriquer des sacs à mains, des sacs à dos, des maillots de bain et des bracelets de montres. Les déchets de nylon sont récupérés par Aquafil dans le monde entier. En une seule année, la compagnie recycle jusqu'à 40.000 tonnes de déchets, le processus de recyclage réduisant l'impact sur le réchauffement climatique de 90 % en comparaison avec le matériau produit à partir de pétrole. Pour une production de 10.000 tonnes d'Econyl brut, 70.000 barils de pétrole seraient économisés et on évite l'émission de 65.100 tonnes d'équivalent carbone. Enfin, cette matière rencontre les mêmes performances en matière de finition de qualité et de solidité. (Belga)