Tous les ans, trois Duster sont prêtés gracieusement aux équipes d'intervention pour transporter le matériel, les chiens d'assistance, voire les victimes, dans des lieux sauvages et difficiles d'accès. "Nous utilisons les Dacia Duster depuis 8 ans. Nous en avons une vingtaine dans notre flotte. Ce sont des véhicules très pratiques parce que nous pouvons les conduire non seulement sur les routes revêtues mais aussi dans les chemins forestiers difficiles", explique Darko, sauveteur en Croatie depuis 25 ans.

Les Duster sont utilisés comme véhicules d'intervention rapide pour se rendre sur les lieux afin de préparer, si besoin, l'arrivée de personnes et de matériels supplémentaires. La première équipe d'intervention, généralement constituée de 3 personnes, transporte le matériel et éventuellement les chiens de recherche de victimes. Grâce à sa transmission 4x4, sa garde au sol élevée et sa facilité de prise en main, le Duster est bien adapté aux actions dans les forêts ou les terrains inaccessibles à un véhicule normal. L'an dernier en Slovénie, les 430 sauveteurs volontaires ont opéré 485 interventions dont un tiers concernait des personnes perdues ou bloquées. L'association des sauveteurs de Serbie, composée de 500 sauveteurs volontaires dont 250 réservistes, intervient environ 1.500 fois par an.

La grande majorité des interventions concerne l'assistance de personnes blessées sur les pistes de ski. En Serbie, les Duster sont utilisés par les sauveteurs tous les jours depuis 8 ans pour tracter des remorques avec de l'équipement de secours, transporter des sauveteurs et des chiens d'assistance dans les endroits les plus reculés du pays. En Croatie, enfin, les montagnes sont très appréciées: environ 600.000 visiteurs par an dans tout le pays. Les 700 sauveteurs volontaires interviennent environ 7.000 fois par an. Les catastrophes naturelles (inondations, tremblements de terre, tempêtes et chutes de neige) représentent 15% des interventions. Le 28 décembre 2020, un terrible tremblement de terre a du reste complètement détruit la ville de Petrinja en Croatie. À bord de leur Duster, les équipes de secours en montagne croates ont été les premières sur les lieux. Grâce à leur intervention rapide, elles ont notamment sauvé une femme ensevelie sous les décombres.

Tous les ans, trois Duster sont prêtés gracieusement aux équipes d'intervention pour transporter le matériel, les chiens d'assistance, voire les victimes, dans des lieux sauvages et difficiles d'accès. "Nous utilisons les Dacia Duster depuis 8 ans. Nous en avons une vingtaine dans notre flotte. Ce sont des véhicules très pratiques parce que nous pouvons les conduire non seulement sur les routes revêtues mais aussi dans les chemins forestiers difficiles", explique Darko, sauveteur en Croatie depuis 25 ans. Les Duster sont utilisés comme véhicules d'intervention rapide pour se rendre sur les lieux afin de préparer, si besoin, l'arrivée de personnes et de matériels supplémentaires. La première équipe d'intervention, généralement constituée de 3 personnes, transporte le matériel et éventuellement les chiens de recherche de victimes. Grâce à sa transmission 4x4, sa garde au sol élevée et sa facilité de prise en main, le Duster est bien adapté aux actions dans les forêts ou les terrains inaccessibles à un véhicule normal. L'an dernier en Slovénie, les 430 sauveteurs volontaires ont opéré 485 interventions dont un tiers concernait des personnes perdues ou bloquées. L'association des sauveteurs de Serbie, composée de 500 sauveteurs volontaires dont 250 réservistes, intervient environ 1.500 fois par an. La grande majorité des interventions concerne l'assistance de personnes blessées sur les pistes de ski. En Serbie, les Duster sont utilisés par les sauveteurs tous les jours depuis 8 ans pour tracter des remorques avec de l'équipement de secours, transporter des sauveteurs et des chiens d'assistance dans les endroits les plus reculés du pays. En Croatie, enfin, les montagnes sont très appréciées: environ 600.000 visiteurs par an dans tout le pays. Les 700 sauveteurs volontaires interviennent environ 7.000 fois par an. Les catastrophes naturelles (inondations, tremblements de terre, tempêtes et chutes de neige) représentent 15% des interventions. Le 28 décembre 2020, un terrible tremblement de terre a du reste complètement détruit la ville de Petrinja en Croatie. À bord de leur Duster, les équipes de secours en montagne croates ont été les premières sur les lieux. Grâce à leur intervention rapide, elles ont notamment sauvé une femme ensevelie sous les décombres.