L'offensive électrique de Volkswagen passe à la vitesse supérieure: la première ID.3 de série, de couleur blanche, est tombée de chaîne en présence de la chancelière Angela Merkel et de Herbert Diess, président du conseil d'administration du groupe Volkswagen. Celui-ci veut vendre quelque 22 millions de véhicules électriques d'ici 2028, et contribuer ainsi à la mise en ?uvre de la mobilité électrique sur une grande échelle.

Cela a été rendu possible grâce à un investissement d'1,2 milliard d'euros. L'an prochain, ce sont quelque 100.000 véhicules électriques qui verront le jour à Zwickau. Et à partir de 2021, ce chiffre devrait grimper à 330.000 unités par an, ce qui fera du site de Zwickau la plus importante usine de véhicules électriques en Europe.

"L'ID.3 va contribuer dans une large mesure à le percée de la mobilité électrique", a déclaré Herbert Diess. "Elle va rendre possible une mobilité individuelle respectueuse de l'environnement pour des millions de gens. A ce titre, elle constitue un jalon majeur dans l'histoire de notre entreprise, qui ambitionne de devenir climatiquement neutre à l'horizon 2050." La Volkswagen ID.3 sera commercialisée à la mi-2020, à un prix approximatif de 30.000 euros. Elle offrira une autonomie minimale de quelque 330 km. (Belga)