En janvier 2016, la Belgique comptait environ 14.000 personnes partageant un véhicule, contre 28.000 en ce début d'année. Le nombre de véhicules partagés a lui plus que doublé, passant de 1.200 l'année dernière à environ 3.000 désormais.

"La génération Y n'a par exemple plus besoin d'avoir son propre véhicule", commente Jeffrey Matthijs. "Ils ont grandi avec les embouteillages et le changement climatique. Ils veulent pouvoir utiliser une voiture, mais sans être obligés de la posséder."

En janvier 2016, la Belgique comptait environ 14.000 personnes partageant un véhicule, contre 28.000 en ce début d'année. Le nombre de véhicules partagés a lui plus que doublé, passant de 1.200 l'année dernière à environ 3.000 désormais."La génération Y n'a par exemple plus besoin d'avoir son propre véhicule", commente Jeffrey Matthijs. "Ils ont grandi avec les embouteillages et le changement climatique. Ils veulent pouvoir utiliser une voiture, mais sans être obligés de la posséder."