Lorsqu'une voiture électrique est impliquée dans un accident de la circulation, il existe un risque que le courant électrique de ses batteries (d'une tension de 400 à 800 volts) se propage à la structure métallique de la voiture, menaçant ainsi d'électrocution les occupants du véhicule et/ou les services de secours. Dans ces situations, le déclenchement d'un incendie est également possible.

Heureusement, les équipementiers travaillent sur la question. Bosch a ainsi mis au point de nouvelles puces semi-conductrices garantissant le débranchement automatique de la batterie à haute tension. Ces dispositifs à semi-conducteurs (pas plus grands que l'ongle d'un doigt) font partie d'un système de sécurité par "pyrofuse": en résumé, de mini-explosions internes coupent ainsi rapidement et efficacement la circulation de l'énergie électrique. Ce type de mini-puces est utilisé depuis longtemps dans divers système, comme les airbags ou les prétensionneurs de ceinture. La technologie est donc parfaitement maîtrisée et efficace. (Belga)