Dès la fin de l'année 2015, le réseau Chevrolet aura disparu du paysage automobile belge. Enfin, presque, car stratégiquement GM laissera au Vieux continent les modèles premium que sont les Corvette et Camaro. La raison est simple: Chevrolet n'étant pas une marque à ancrage local historique, elle n'a jamais vraiment gagné le coeur des Européens. Ce qui s'est encore prouvé l'an dernier par un recul de 17% des immatriculations. Pourtant, pendant ce temps là, Opel et Vauxhall progressent ensemble de 3% et occupent une part de marché de 6,7%. Pour le Vice-président, Steve Girsky, la coupe était pleine et le temps était venu de prendre une solution drastique en retirant Chevrolet de notre marché, une décision visant à repositionner en force GM. Les Chevrolet que nous connaissons chez nous continueront d'être produites par le Coréen Daewoo et seront commercialisées sur le marché asiatique. (Belga)

Dès la fin de l'année 2015, le réseau Chevrolet aura disparu du paysage automobile belge. Enfin, presque, car stratégiquement GM laissera au Vieux continent les modèles premium que sont les Corvette et Camaro. La raison est simple: Chevrolet n'étant pas une marque à ancrage local historique, elle n'a jamais vraiment gagné le coeur des Européens. Ce qui s'est encore prouvé l'an dernier par un recul de 17% des immatriculations. Pourtant, pendant ce temps là, Opel et Vauxhall progressent ensemble de 3% et occupent une part de marché de 6,7%. Pour le Vice-président, Steve Girsky, la coupe était pleine et le temps était venu de prendre une solution drastique en retirant Chevrolet de notre marché, une décision visant à repositionner en force GM. Les Chevrolet que nous connaissons chez nous continueront d'être produites par le Coréen Daewoo et seront commercialisées sur le marché asiatique. (Belga)