Cette première incursion de Cadillac sur le marché en pleine expansion des véhicules électriques (de luxe) se fera sans grosse prise de risque, c'est-à-dire sous la forme d'un SUV baptisée poétiquement "Lyriq", un nom qui pourrait toutefois devenir celui d'une sous-marque de Cadillac, un principe commercial très en vogue.

Ses formes pointues, hypermodernes et dynamiques sont encore à l'état de concept car, mais au vu des ambitions de commercialisation à court terme, sa présentation extérieure ne devrait plus évoluer fortement. Cadillac affirme que des modèles à traction arrière simple et à traction intégrale composeront son offre afin de répondre à la demande des clients. Dans le meilleur des cas, le Lyriq jouirait d'une autonomie dépassant les 450 kilomètres. Conçu depuis une feuille blanche, le SUV Lyriq reposera sur la nouvelle architecture de General Motors.

Le constructeur américain garantit un centre de gravité très bas, de sorte à maximiser le plaisir de conduire. Cela dit, en bonne Cadillac, cette voiture se veut aussi spacieuse et luxueuse. Chère, aussi, puisque les estimations évoquent un tarif de base d'environ 75-80.000 Dollars. Il va sans dire que le Cadillac part affronter son compatriote, le crossover Tesla (Model X), mais aussi les grosses pointures telles que l'Audi e-tron, la Jaguar I-Pace et ou encore la BMW iX3. Bref, ambitieux, mais ce n'est pas gagné d'avance. (Belga)

Cette première incursion de Cadillac sur le marché en pleine expansion des véhicules électriques (de luxe) se fera sans grosse prise de risque, c'est-à-dire sous la forme d'un SUV baptisée poétiquement "Lyriq", un nom qui pourrait toutefois devenir celui d'une sous-marque de Cadillac, un principe commercial très en vogue. Ses formes pointues, hypermodernes et dynamiques sont encore à l'état de concept car, mais au vu des ambitions de commercialisation à court terme, sa présentation extérieure ne devrait plus évoluer fortement. Cadillac affirme que des modèles à traction arrière simple et à traction intégrale composeront son offre afin de répondre à la demande des clients. Dans le meilleur des cas, le Lyriq jouirait d'une autonomie dépassant les 450 kilomètres. Conçu depuis une feuille blanche, le SUV Lyriq reposera sur la nouvelle architecture de General Motors. Le constructeur américain garantit un centre de gravité très bas, de sorte à maximiser le plaisir de conduire. Cela dit, en bonne Cadillac, cette voiture se veut aussi spacieuse et luxueuse. Chère, aussi, puisque les estimations évoquent un tarif de base d'environ 75-80.000 Dollars. Il va sans dire que le Cadillac part affronter son compatriote, le crossover Tesla (Model X), mais aussi les grosses pointures telles que l'Audi e-tron, la Jaguar I-Pace et ou encore la BMW iX3. Bref, ambitieux, mais ce n'est pas gagné d'avance. (Belga)