Il y a 35 ans voyait le jour la première BMW M5, une Série 5 équipée du moteur 6 cylindres de la M1, la sportive biplace à moteur central que BMW commercialisait alors. Huit générations de M5 plus tard, la puissance du V8 twin turbo de la M5 atteint 600 ch en version normale et même 625 ch en exécution Competition, cette cavalerie passant sur la route via une transmission intégrale à 4 roues motrices.

C'est cette dernière variante qui a servi de point de départ pour la M5 Edition 35 Years, pour laquelle Munich revendique un 0 à 100 km/h en 3,3 secondes et un 0 à 200 km/h en 10,8 secondes. Comme quoi l'Allemagne, reste toujours, quoique de plus en plus à contre-courant, le "pays de la bagnole", malgré le réchauffement climatique, le trafic de plus en plus congestionné, et les prix sans cesse à la hausse des énergies fossiles.

Outre-Rhin, l'artillerie lourde fait encore recette en matière d'automobile, ne fût-ce que pour illustrer le savoir-faire des constructeurs ou flatter l'ego des propriétaires de ces véhicules surpuissants, mais de plus en plus anachroniques !(Belga)