La décision d'utiliser un châssis sur mesure a permis aux concepteurs du DBX d'adapter l'espace intérieur aux besoins spécifiques des amateurs de SUV de très grand luxe. La généreuse distance entre les roues a permis d'optimiser l'espace intérieur tout en maintenant une ligne de toit épurée et basse.

Plus de six mois ont été consacrés uniquement à définir la position du conducteur dans le véhicule. Ainsi, la position au volant offre une vue dégagée sur le capot afin de donner confiance en soi à proximité d'autres voitures, ais aussi en conduite dynamique dans des zones sinueuses.

Large et haut, le tableau de bord accentue le sentiment d'espace et de luxe à bord du DBX. Chaque bouton a été soigneusement positionné pour générer une sensation de familiarité instantanée. Aston Martin précise avoir tenu compte d'un panel d'experts composé aussi de femmes, dont les conseils furent judicieux pour atteindre l'excellence souhaitée.

Les nouveaux écrans TFT sont intégrés avec soin, pour ne pas que leur taille (généreuse) perturbe l'élégance de bord. Enfin, la console centrale renferme une cavité accueillant les articles plus volumineux tels que les sacs à main ou les grandes bouteilles d'eau de 1,5 litre. Cette fonction permet de garder les objets de valeur à portée de main (sans devoir les laisser sur le siège du passager) et à l'écart de la saleté sur les tapis de sol de la voiture.

Avant de dévoiler tous les détails, Aston communique déjà le prix du DBX, soit environ 200.000?. (Belga)