Les quatre sièges individuels garnis de cuir et ajustables par voie électrique sur tous les axes garantissent un confort d'assise tout simplement sublime. À l'arrière, les passagers bénéficient d'un espace (aux jambes) plus que généreux. Et si vous le désirez, le Bentayga est aussi proposé en version 7 places.

Les 550 ch de son V8 propulsent le Bentayga de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, un chrono digne de l'ADN sportif de la marque. Ses performances en matière de comportement dynamique et de sécurité sont tout aussi impressionnantes malgré son poids à vide de 2.350 kg et ses mensurations. Dans les courbes rapides, sa transmission intégrale, ses suspensions pneumatiques avec amortissement piloté et ses barres antiroulis actives lui garantissent une tenue de route supérieure. Quant à la direction, elle offre un bon retour d'informations. Le conducteur a le choix entre quatre modes de conduite : Confort, Sport, Custom et B (pour Bentley), ce dernier offrant le comportement le plus équilibré. Ses points faibles résident en un important diamètre de braquage (13,2 m) et un coffre relativement petit (430 l de capacité).

Bentley annonce une consommation normalisée de 11,4 l/100 km et des émissions de CO2 de 260 g/km. Dans la pratique, cette consommation moyenne est plutôt de 15 l/100 km. Le prix catalogue de 174.880 euros est simplement un prix indicatif. La facture finale de notre exemplaire d'essai, équipé de quelques accessoires aussi utiles qu'élégants, s'élevait à 263.490 euros avec, au total, 82.716 euros d'options. Il ne faut pas oublier l'ATN mensuel de 2.324,24 euros. Le luxe et le confort ont donc un prix qui n'est pas à la portée de tout le monde.

Les quatre sièges individuels garnis de cuir et ajustables par voie électrique sur tous les axes garantissent un confort d'assise tout simplement sublime. À l'arrière, les passagers bénéficient d'un espace (aux jambes) plus que généreux. Et si vous le désirez, le Bentayga est aussi proposé en version 7 places. Les 550 ch de son V8 propulsent le Bentayga de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes, un chrono digne de l'ADN sportif de la marque. Ses performances en matière de comportement dynamique et de sécurité sont tout aussi impressionnantes malgré son poids à vide de 2.350 kg et ses mensurations. Dans les courbes rapides, sa transmission intégrale, ses suspensions pneumatiques avec amortissement piloté et ses barres antiroulis actives lui garantissent une tenue de route supérieure. Quant à la direction, elle offre un bon retour d'informations. Le conducteur a le choix entre quatre modes de conduite : Confort, Sport, Custom et B (pour Bentley), ce dernier offrant le comportement le plus équilibré. Ses points faibles résident en un important diamètre de braquage (13,2 m) et un coffre relativement petit (430 l de capacité). Bentley annonce une consommation normalisée de 11,4 l/100 km et des émissions de CO2 de 260 g/km. Dans la pratique, cette consommation moyenne est plutôt de 15 l/100 km. Le prix catalogue de 174.880 euros est simplement un prix indicatif. La facture finale de notre exemplaire d'essai, équipé de quelques accessoires aussi utiles qu'élégants, s'élevait à 263.490 euros avec, au total, 82.716 euros d'options. Il ne faut pas oublier l'ATN mensuel de 2.324,24 euros. Le luxe et le confort ont donc un prix qui n'est pas à la portée de tout le monde.