Ce piège à plastique est construit de telle sorte que les déchets flottants dans l'eau sont happés par un filet dans lequel des dispositifs de retenue empêchent qu'ils ne soient emportés, garantissant ainsi qu'aucun plastique ne soit déversé dans la mer via le canal.

La majorité des plastiques qui flottent dans la mer finissent dans les océans après être passés par les fleuves. La Fondation environnementale Audi et son partenaire de projet Recycled Island Foundation s'attaquent au point d'entrée: plus de 98% des déchets qui finissent dans la mer flottent à moins d'un mètre en dessous de la surface de l'eau et la majorité se trouve même à moins d'un demi-mètre. Un piège à plastique développé spécifiquement canalise ces déchets, qui sont ensuite valorisés.

Audi Brussels et le Port de la ville de Bruxelles ont parrainé ce projet de piège à plastique et l'ont installé de façon permanente à l'issue d'une phase de test concluante. Le bassin de collecte mis en place dans le Port de Bruxelles est vidé deux fois par semaine. La quantité moyenne de déchets collectés s'élève à 1m3 par mois. Le Port de Bruxelles est le troisième site du projet "Recycled Island" après Rotterdam et l'île indonésienne d'Ambon.(Belga)

Ce piège à plastique est construit de telle sorte que les déchets flottants dans l'eau sont happés par un filet dans lequel des dispositifs de retenue empêchent qu'ils ne soient emportés, garantissant ainsi qu'aucun plastique ne soit déversé dans la mer via le canal. La majorité des plastiques qui flottent dans la mer finissent dans les océans après être passés par les fleuves. La Fondation environnementale Audi et son partenaire de projet Recycled Island Foundation s'attaquent au point d'entrée: plus de 98% des déchets qui finissent dans la mer flottent à moins d'un mètre en dessous de la surface de l'eau et la majorité se trouve même à moins d'un demi-mètre. Un piège à plastique développé spécifiquement canalise ces déchets, qui sont ensuite valorisés. Audi Brussels et le Port de la ville de Bruxelles ont parrainé ce projet de piège à plastique et l'ont installé de façon permanente à l'issue d'une phase de test concluante. Le bassin de collecte mis en place dans le Port de Bruxelles est vidé deux fois par semaine. La quantité moyenne de déchets collectés s'élève à 1m3 par mois. Le Port de Bruxelles est le troisième site du projet "Recycled Island" après Rotterdam et l'île indonésienne d'Ambon.(Belga)