Cette unité a une capacité de 1,9 MWh et utilise les batteries lithium-ion usagées des véhicules en développement pour tester divers scénarios d'interaction entre les véhicules électriques et le réseau électrique.

L'objectif est de réaliser une mise en réseau intelligente afin de faire la promotion de la transition énergétique. Audi s'est engagée à proposer une mobilité sans émissions et à définir des objectifs clairs pour y parvenir : dès 2025, environ 40 % de toutes les voitures vendues seront électriques. Avant le milieu de la prochaine décennie, ce chiffre correspondra à plus ou moins un million de véhicules électriques par an.

Une unité de stockage mobile croît au fur et à mesure que le nombre de modèles électriques augmente. Celle-ci est très prometteuse si la capacité de stockage est utilisée de manière intelligente. Il est donc essentiel d'intégrer les voitures électriques dans l'industrie énergétique.

"Si une voiture particulière sur dix en Allemagne était électrique, l'unité de stockage d'énergie flexible aurait une capacité de près de 200 GWh", explique-t-on chez Audi. "Associer de manière intelligente les véhicules électriques aux énergies renouvelables peut avoir un effet positif sur la transition énergétique. Cette combinaison permettrait en effet d'effectuer une recharge grâce à l'énergie solaire ou éolienne, en fonction des disponibilités. En outre, elle pourrait permettre de réagir avec flexibilité aux variations de puissance à court terme du réseau."(Belga)

Cette unité a une capacité de 1,9 MWh et utilise les batteries lithium-ion usagées des véhicules en développement pour tester divers scénarios d'interaction entre les véhicules électriques et le réseau électrique. L'objectif est de réaliser une mise en réseau intelligente afin de faire la promotion de la transition énergétique. Audi s'est engagée à proposer une mobilité sans émissions et à définir des objectifs clairs pour y parvenir : dès 2025, environ 40 % de toutes les voitures vendues seront électriques. Avant le milieu de la prochaine décennie, ce chiffre correspondra à plus ou moins un million de véhicules électriques par an. Une unité de stockage mobile croît au fur et à mesure que le nombre de modèles électriques augmente. Celle-ci est très prometteuse si la capacité de stockage est utilisée de manière intelligente. Il est donc essentiel d'intégrer les voitures électriques dans l'industrie énergétique. "Si une voiture particulière sur dix en Allemagne était électrique, l'unité de stockage d'énergie flexible aurait une capacité de près de 200 GWh", explique-t-on chez Audi. "Associer de manière intelligente les véhicules électriques aux énergies renouvelables peut avoir un effet positif sur la transition énergétique. Cette combinaison permettrait en effet d'effectuer une recharge grâce à l'énergie solaire ou éolienne, en fonction des disponibilités. En outre, elle pourrait permettre de réagir avec flexibilité aux variations de puissance à court terme du réseau."(Belga)