Et pas avec n'importe quel engin, un 4x4 de type buggy, selon le premier teaser dévoilé hier. Un monstre à moteur électrique qui tire son énergie d'une batterie haute tension, laquelle est alimentée par un bloc thermique TFSI en guise de générateur. Audi revient donc au domaine du rallye, qui a marqué le début de l'histoire à succès de la marque dans le sport automobile.

En effet, en 1981, l'Audi Quattro révolutionne le rallye avec ses efficaces bolides à 4 roues motrices. La marque y puisera une expérience qui percolera bien sûr dans les voitures de monsieur-tout-le-monde avec une large gamme de modèles équipés de la transmission intégrale Quattro.

Le choix d'un moteur (principalement) électrique s'explique par la nouvelle dynamique en marche chez Audi qui estime que dès 2025, environ 40 % de ses ventes devraient être réalisées avec des véhicules purement électriques et des hybrides rechargeables.

Le choix de participer au Dakar n'est pas innocent. Outre un aspect médiatique évident, l'épreuve constitue un formidable laboratoire pour tester et éprouver de nouvelles technologies à venir sur les voitures de série.

Le rallye Dakar remplacera l'engagement de l'usine Audi dans la Formule E, qui ne sera plus poursuivi sous la forme d'une équipe d'usine Audi après la saison 2021. Ce n'est pas tout, Audi vise aussi un retour en championnat du monde d'endurance, et notamment au 24 Heures du Mans, dans la catégorie des hybrides (LMDh). Bref, un programme chargé.

(Belga)

Et pas avec n'importe quel engin, un 4x4 de type buggy, selon le premier teaser dévoilé hier. Un monstre à moteur électrique qui tire son énergie d'une batterie haute tension, laquelle est alimentée par un bloc thermique TFSI en guise de générateur. Audi revient donc au domaine du rallye, qui a marqué le début de l'histoire à succès de la marque dans le sport automobile. En effet, en 1981, l'Audi Quattro révolutionne le rallye avec ses efficaces bolides à 4 roues motrices. La marque y puisera une expérience qui percolera bien sûr dans les voitures de monsieur-tout-le-monde avec une large gamme de modèles équipés de la transmission intégrale Quattro. Le choix d'un moteur (principalement) électrique s'explique par la nouvelle dynamique en marche chez Audi qui estime que dès 2025, environ 40 % de ses ventes devraient être réalisées avec des véhicules purement électriques et des hybrides rechargeables. Le choix de participer au Dakar n'est pas innocent. Outre un aspect médiatique évident, l'épreuve constitue un formidable laboratoire pour tester et éprouver de nouvelles technologies à venir sur les voitures de série. Le rallye Dakar remplacera l'engagement de l'usine Audi dans la Formule E, qui ne sera plus poursuivi sous la forme d'une équipe d'usine Audi après la saison 2021. Ce n'est pas tout, Audi vise aussi un retour en championnat du monde d'endurance, et notamment au 24 Heures du Mans, dans la catégorie des hybrides (LMDh). Bref, un programme chargé. (Belga)