La Golf Alltrack est un mariage entre une Golf Variant et un SUV. En somme un break très polyvalent aux accents offroad puisqu'il possède une transmission aux 4 roues. On connaissait déjà cette variante avec la génération précédente (Golf VII), la voici donc reconduite avec la génération Golf VIII.

Ce type de proposition convient aux amateurs de voitures polyvalentes et sûres, quelles que soient les conditions météorologiques, mais qui n'apprécient guère les SUV purs. Les habitants des zones montagneuses et/ou fréquemment enneigées apprécient beaucoup cette formule. Le coffre d'un tel break se révèle aussi plus pratique (plus long) que celui d'un SUV de gamme comparable (Tiguan).

Pour marquer le coup, l'engin entame sa carrière avec le plus puissant moteur diesel turbocompressé (TDI) jamais glissé sous le capot d'une Golf (de série). Il produit 200 ch et 400 Nm, ce qui fait aussi de la Alltrack une infatigable et sobre dévoreuse d'autoroute. Volkswagen annonce une moyenne sous les 5 l/100 km (NEDC) et une autonomie de 1000 km.

L'équipement tout-terrain comprend des pare-chocs spécifiques, des extensions de passage de roue et des seuils latéraux, une plaque de protection du moteur ainsi qu'une garde au sol accrue complète la panoplie et assurent une réelle plus-value par rapport au break standard.

Système de navigation compris, les prix en Allemagne sont déjà connus : à partir de 40.000 euros, TVA locale comprise.

(Belga)

La Golf Alltrack est un mariage entre une Golf Variant et un SUV. En somme un break très polyvalent aux accents offroad puisqu'il possède une transmission aux 4 roues. On connaissait déjà cette variante avec la génération précédente (Golf VII), la voici donc reconduite avec la génération Golf VIII. Ce type de proposition convient aux amateurs de voitures polyvalentes et sûres, quelles que soient les conditions météorologiques, mais qui n'apprécient guère les SUV purs. Les habitants des zones montagneuses et/ou fréquemment enneigées apprécient beaucoup cette formule. Le coffre d'un tel break se révèle aussi plus pratique (plus long) que celui d'un SUV de gamme comparable (Tiguan). Pour marquer le coup, l'engin entame sa carrière avec le plus puissant moteur diesel turbocompressé (TDI) jamais glissé sous le capot d'une Golf (de série). Il produit 200 ch et 400 Nm, ce qui fait aussi de la Alltrack une infatigable et sobre dévoreuse d'autoroute. Volkswagen annonce une moyenne sous les 5 l/100 km (NEDC) et une autonomie de 1000 km. L'équipement tout-terrain comprend des pare-chocs spécifiques, des extensions de passage de roue et des seuils latéraux, une plaque de protection du moteur ainsi qu'une garde au sol accrue complète la panoplie et assurent une réelle plus-value par rapport au break standard. Système de navigation compris, les prix en Allemagne sont déjà connus : à partir de 40.000 euros, TVA locale comprise. (Belga)