A l'époque, Audi commercialisait depuis quelques années déjà sa transmission Quattro à 4 roues motrices permanentes, mais la technologie Syncro présentée par VW avait essentiellement pour but d'augmenter la sécurité contre un supplément de prix acceptable. La marque aux quatre anneaux utilisait alors la transmission Quattro avec des motorisations puissantes puisque les tractions avant du début des années 80 s'accommodaient mal de mécaniques puissantes.

Volkswagen a opté pour une approche plus rationnelle, le 4x4 étant chargé d'augmenter les possibilités d'utilisation d'un modèle courant par conditions difficiles (neige, montagne, etc.). C'est ainsi que la Passat, mais aussi la Golf, la Jetta ou même le Transporter ont été équipés de la transmission Syncro. Au fil des années, l'embrayage chargé de rendre également motrices les roues arrière a bénéficié d'une gestion mécanique puis électronique.

Cette solution technique est encore d'application de nos jours sous l'appellation 4Motion. Son grand avantage est que les roues arrière ne deviennent motrices que lorsque c'est vraiment nécessaire. En conditions normales, seules les roues avant entraînent le véhicule, ce qui limite la consommation de carburant, le frottement supplémentaire généré par la 4Motion étant très réduit.(Belga)

A l'époque, Audi commercialisait depuis quelques années déjà sa transmission Quattro à 4 roues motrices permanentes, mais la technologie Syncro présentée par VW avait essentiellement pour but d'augmenter la sécurité contre un supplément de prix acceptable. La marque aux quatre anneaux utilisait alors la transmission Quattro avec des motorisations puissantes puisque les tractions avant du début des années 80 s'accommodaient mal de mécaniques puissantes. Volkswagen a opté pour une approche plus rationnelle, le 4x4 étant chargé d'augmenter les possibilités d'utilisation d'un modèle courant par conditions difficiles (neige, montagne, etc.). C'est ainsi que la Passat, mais aussi la Golf, la Jetta ou même le Transporter ont été équipés de la transmission Syncro. Au fil des années, l'embrayage chargé de rendre également motrices les roues arrière a bénéficié d'une gestion mécanique puis électronique. Cette solution technique est encore d'application de nos jours sous l'appellation 4Motion. Son grand avantage est que les roues arrière ne deviennent motrices que lorsque c'est vraiment nécessaire. En conditions normales, seules les roues avant entraînent le véhicule, ce qui limite la consommation de carburant, le frottement supplémentaire généré par la 4Motion étant très réduit.(Belga)