La pandémie que nous connaissons est à l'origine de situations étranges. Normalement, de nombreux pilotes auraient dû être au départ des 24 Heures du mans le week-end prochain, mais comme l'épreuve a elle aussi été annulée, ils ont pas de temps libre qu'ils passent souvent sur simulateur, histoire de garder une certaine forme de contact avec le sport automobile.

De nombreuses "e-races" de haut niveau ont vu le jour et on voit s'y aligner des pointures de la "vraie" course automobile, comme Max Verstappen ou Stoffel Vandoorne. L'un des événements phares de cette saison virtuelle sera à n'en pas douter les 24 Heures du Mans virtuelles qui se disputeront les 13 et 14 juin.

Les équipages, composés de 4 pilotes doivent compter aux moins deux "vrais" pilotes. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que l'intérêt est là, que ce soit de la part des pilotes les plus connus, des teams et des constructeurs. Parmi la liste des participants on retrouve des pilotes de Formule 1 comme Max Verstappen, Charles Leclerc, Stoffel Vandoorne, Lando Norris, Pierre Gasly, Giancarlo Fisichella, Jenson Button, Bruno Senna, Fernando Alonso ou Rubens Barrichello. Il y a aussi des stars de l'Indy 500, comme Juan-Pablo Montoya (aussi ancien pilote de F1) et Simon Pagenaud, ainsi que des vainqueurs des 24 Heures du Mans (André Lotterer, Sébastien Buemi, Brendon Hartley, Neel Jani, Nick Tandy¿). Et il ne faudrait pas oublier des célébrités telles que le double champion de Formule E Jean-Eric Vergne.

Bref, rien que du beau monde qui se verra confronté à la crème des "simracers", dont le palmarès est souvent impressionnant. Côté belge, on mentionnera la participation du team WRT de Vincent Vosse avec un proto LMP2 qui sera piloté par Dries Vanthoor, le Sud-Africain Kelvin van der Linde et 2 simracers belges: Fabrice Cornelis et Arne Schoonvliet. La course pourra être suivie en direct sur les chaînes de l'organisation, mais aussi sur RTBF Auvio.(Belga)

La pandémie que nous connaissons est à l'origine de situations étranges. Normalement, de nombreux pilotes auraient dû être au départ des 24 Heures du mans le week-end prochain, mais comme l'épreuve a elle aussi été annulée, ils ont pas de temps libre qu'ils passent souvent sur simulateur, histoire de garder une certaine forme de contact avec le sport automobile. De nombreuses "e-races" de haut niveau ont vu le jour et on voit s'y aligner des pointures de la "vraie" course automobile, comme Max Verstappen ou Stoffel Vandoorne. L'un des événements phares de cette saison virtuelle sera à n'en pas douter les 24 Heures du Mans virtuelles qui se disputeront les 13 et 14 juin. Les équipages, composés de 4 pilotes doivent compter aux moins deux "vrais" pilotes. Et le moins que l'on puisse écrire, c'est que l'intérêt est là, que ce soit de la part des pilotes les plus connus, des teams et des constructeurs. Parmi la liste des participants on retrouve des pilotes de Formule 1 comme Max Verstappen, Charles Leclerc, Stoffel Vandoorne, Lando Norris, Pierre Gasly, Giancarlo Fisichella, Jenson Button, Bruno Senna, Fernando Alonso ou Rubens Barrichello. Il y a aussi des stars de l'Indy 500, comme Juan-Pablo Montoya (aussi ancien pilote de F1) et Simon Pagenaud, ainsi que des vainqueurs des 24 Heures du Mans (André Lotterer, Sébastien Buemi, Brendon Hartley, Neel Jani, Nick Tandy¿). Et il ne faudrait pas oublier des célébrités telles que le double champion de Formule E Jean-Eric Vergne. Bref, rien que du beau monde qui se verra confronté à la crème des "simracers", dont le palmarès est souvent impressionnant. Côté belge, on mentionnera la participation du team WRT de Vincent Vosse avec un proto LMP2 qui sera piloté par Dries Vanthoor, le Sud-Africain Kelvin van der Linde et 2 simracers belges: Fabrice Cornelis et Arne Schoonvliet. La course pourra être suivie en direct sur les chaînes de l'organisation, mais aussi sur RTBF Auvio.(Belga)