Plus tôt dans la soirée, l'accusé avait été reconnu coupable du meurtre de Fabrice Guichart. La victime a été poignardée à son domicile de Colfontaine (Mons), le 24 janvier 2011. La défense avait plaidé les coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner avec l'excuse de la provocation. Mais ses arguments n'ont pas convaincu les jurés qui ont suivi les réquisitions de l'avocat général, Marc De Brackeleer. Le ministère public avait requis une peine de 20 ans d'incarcération à l'encontre de Ludovic Jacobs. (Belga)

Plus tôt dans la soirée, l'accusé avait été reconnu coupable du meurtre de Fabrice Guichart. La victime a été poignardée à son domicile de Colfontaine (Mons), le 24 janvier 2011. La défense avait plaidé les coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner avec l'excuse de la provocation. Mais ses arguments n'ont pas convaincu les jurés qui ont suivi les réquisitions de l'avocat général, Marc De Brackeleer. Le ministère public avait requis une peine de 20 ans d'incarcération à l'encontre de Ludovic Jacobs. (Belga)