"Si (les Etats-Unis) évitent de suivre les intérêts à court terme des groupes de pression pro-guerre, nous pouvons trouver un cadre dans lequel gérer nos différences", a-t-il déclaré lors de son discours devant l'assemblée générale de l'ONU, quelques heures après celui de son homologue américain. "La république islamique d'Iran agira de manière responsable concernant la sécurité régionale et internationale", a poursuivi M. Rohani, qui a dénoncé avec virulence les sanctions dont son pays fait l'objet. L'Iran "est prêt à coopérer (...) de manière bilatérale et multilatérale avec d'autres acteurs responsables", a poursuivi le nouveau président iranien, réaffirmant que son pays n'avait pas l'intention de se doter de l'arme nucléaire. "Nous défendons la paix basée sur la démocratie et le bulletin de vote partout dans le monde, y compris en Syrie et au Bahreïn et dans d'autres pays de la région", a-t-il poursuivi. "Il n'y a pas de solutions violentes aux crises du monde". (Belga)

"Si (les Etats-Unis) évitent de suivre les intérêts à court terme des groupes de pression pro-guerre, nous pouvons trouver un cadre dans lequel gérer nos différences", a-t-il déclaré lors de son discours devant l'assemblée générale de l'ONU, quelques heures après celui de son homologue américain. "La république islamique d'Iran agira de manière responsable concernant la sécurité régionale et internationale", a poursuivi M. Rohani, qui a dénoncé avec virulence les sanctions dont son pays fait l'objet. L'Iran "est prêt à coopérer (...) de manière bilatérale et multilatérale avec d'autres acteurs responsables", a poursuivi le nouveau président iranien, réaffirmant que son pays n'avait pas l'intention de se doter de l'arme nucléaire. "Nous défendons la paix basée sur la démocratie et le bulletin de vote partout dans le monde, y compris en Syrie et au Bahreïn et dans d'autres pays de la région", a-t-il poursuivi. "Il n'y a pas de solutions violentes aux crises du monde". (Belga)