Le phénomène, parti de Cordoba, où des troubles ont éclaté mardi et mercredi, s'est étendu à des villes des provinces d'Entre Rios et Buenos Aires. Un jeune homme est mort électrocuté dans la ville de Concordia, à 400 kilomètres au nord de Buenos Aires, a indiqué à la presse le chef de cabinet de la présidence, Jorge Capitanich. Il a dénoncé l'action de groupes voulant "semer la panique", alors que l'Argentine célèbre mardi 30 ans de démocratie ininterrompue depuis la dernière dictature (1976-1983). Le mouvement de protestation de policiers d'une dizaine de provinces, revendiquant des salaires plus élevés, ne touche pas la police fédérale. Lundi, la tension restait vive dans les provinces de Buenos Aires, région la plus peuplée du pays autour de la capitale, d'Entre Rios, de Santa Fe et de Chubut. (Belga)

Le phénomène, parti de Cordoba, où des troubles ont éclaté mardi et mercredi, s'est étendu à des villes des provinces d'Entre Rios et Buenos Aires. Un jeune homme est mort électrocuté dans la ville de Concordia, à 400 kilomètres au nord de Buenos Aires, a indiqué à la presse le chef de cabinet de la présidence, Jorge Capitanich. Il a dénoncé l'action de groupes voulant "semer la panique", alors que l'Argentine célèbre mardi 30 ans de démocratie ininterrompue depuis la dernière dictature (1976-1983). Le mouvement de protestation de policiers d'une dizaine de provinces, revendiquant des salaires plus élevés, ne touche pas la police fédérale. Lundi, la tension restait vive dans les provinces de Buenos Aires, région la plus peuplée du pays autour de la capitale, d'Entre Rios, de Santa Fe et de Chubut. (Belga)