L'une des principales réalisations de cette réunion, entamée le 20 mai, a été l'adoption d'un plan de travail stratégique qui identifie les priorités à poursuivre dans trois domaines clés afin "de renforcer la coopération en assurant un système robuste et efficace du Traité sur l'Antarctique, de renforcer la protection de l'environnement antarctique et de gérer efficacement et de réglementer les activités humaines dans l'Antarctique", indique un communiqué diffusé par le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères. Ce plan pluriannuel était défendu par la Belgique et l'Australie. Il été approuvé après trois jours de négociations qualifiées de "constructives" par le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement. Un autre document présenté par la Belgique et concernant la bioprospection a été adopté après "vive discussion". Les autres initiatives belges, comme celles concernant les aires marines et terrestres protégées et les portails sur la biodiversité pour les chercheurs et décideurs, "nécessiteront cependant des efforts complémentaires lors de la prochaine réunion", prévue au Brésil du 12 au 21 mai 2014, a ajouté le même SPF dans un communiqué. (Belga)

L'une des principales réalisations de cette réunion, entamée le 20 mai, a été l'adoption d'un plan de travail stratégique qui identifie les priorités à poursuivre dans trois domaines clés afin "de renforcer la coopération en assurant un système robuste et efficace du Traité sur l'Antarctique, de renforcer la protection de l'environnement antarctique et de gérer efficacement et de réglementer les activités humaines dans l'Antarctique", indique un communiqué diffusé par le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères. Ce plan pluriannuel était défendu par la Belgique et l'Australie. Il été approuvé après trois jours de négociations qualifiées de "constructives" par le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement. Un autre document présenté par la Belgique et concernant la bioprospection a été adopté après "vive discussion". Les autres initiatives belges, comme celles concernant les aires marines et terrestres protégées et les portails sur la biodiversité pour les chercheurs et décideurs, "nécessiteront cependant des efforts complémentaires lors de la prochaine réunion", prévue au Brésil du 12 au 21 mai 2014, a ajouté le même SPF dans un communiqué. (Belga)