Pour la cheffe de file du cdH bruxellois, Anne-Sylvie Mouzon était une "femme fidèle à ses convictions profondes, engagée quotidiennement dans un combat social, une juriste passionnée, qui elle aimait partager ses engagements et ses opinions envers les plus jeunes députés, jamais avare d'une chanson du répertoire français pour terminer les conversations". C'était une "personnalité forte, un caractère trempé, et une oratrice de talent", a ajouté Céline Fremault. (Belga)

Pour la cheffe de file du cdH bruxellois, Anne-Sylvie Mouzon était une "femme fidèle à ses convictions profondes, engagée quotidiennement dans un combat social, une juriste passionnée, qui elle aimait partager ses engagements et ses opinions envers les plus jeunes députés, jamais avare d'une chanson du répertoire français pour terminer les conversations". C'était une "personnalité forte, un caractère trempé, et une oratrice de talent", a ajouté Céline Fremault. (Belga)