"L'initiative vient des cabinets Henry et Di Antonio, et la réalisation rassemble une dizaine de partenaires subventionnés", explique Armelle Copus de Phyteauwal, qui s'est chargé de réaliser une partie du contenu mis en ligne. "Agr'eau, c'est la législation traduite en langage de 'monsieur et madame tout le monde'", résume-t-elle. La législation en matière de préservation de l'"or bleu" est complexe, évolue constamment, et a d'importantes conséquences pratiques sur le travail quotidien des agriculteurs, entre autres en matière d'utilisation de pesticides et de placement de clôtures. Ce constat est à la base de la création d'Agr'eau, selon Jean Marot, conseiller au service d'études de la Fédération Wallonne de l'Agriculture et concepteur de l'application. "Nous voulions un outil pratique et 'intégré', dans le sens où il reprend aussi bien les mesures fédérales que régionales. En maximum quatre clics, l'agriculteur doit pouvoir trouver une réponse claire et complète à sa question", précise-t-il. L'outil est déjà disponible, et doit être traduit en langue allemande dans le courant de l'année 2014. (Belga)

"L'initiative vient des cabinets Henry et Di Antonio, et la réalisation rassemble une dizaine de partenaires subventionnés", explique Armelle Copus de Phyteauwal, qui s'est chargé de réaliser une partie du contenu mis en ligne. "Agr'eau, c'est la législation traduite en langage de 'monsieur et madame tout le monde'", résume-t-elle. La législation en matière de préservation de l'"or bleu" est complexe, évolue constamment, et a d'importantes conséquences pratiques sur le travail quotidien des agriculteurs, entre autres en matière d'utilisation de pesticides et de placement de clôtures. Ce constat est à la base de la création d'Agr'eau, selon Jean Marot, conseiller au service d'études de la Fédération Wallonne de l'Agriculture et concepteur de l'application. "Nous voulions un outil pratique et 'intégré', dans le sens où il reprend aussi bien les mesures fédérales que régionales. En maximum quatre clics, l'agriculteur doit pouvoir trouver une réponse claire et complète à sa question", précise-t-il. L'outil est déjà disponible, et doit être traduit en langue allemande dans le courant de l'année 2014. (Belga)