Depuis début de la législature, le gouvernement fédéral a activé chaque année un plan humanitaire d'accueil d'urgence des sans abri en hiver, sous la houlette de la secrétaire d'Etat à l'Intégration sociale, l'Asile et la Migration, Maggie de Block. Ce dispositif complète celui de 400 places financé par la Commission Communautaire Commune de Bruxelles pour offrir un peu de répit à 300 personnes sans abri, toutes situations administratives confondues, durant la période réputée la plus froide de l'année. Comme lors des années précédentes, et comme dans le dispositif bruxellois, c'est le Samusocial qui, fort de son expertise en la matière, est chargé de gérer le dispositif, offrant, outre un toit, un repas chaud et un accès à des sanitaires, des consultations sociales, psychologiques et des soins, en partenariat avec Médecins du monde. (Belga)

Depuis début de la législature, le gouvernement fédéral a activé chaque année un plan humanitaire d'accueil d'urgence des sans abri en hiver, sous la houlette de la secrétaire d'Etat à l'Intégration sociale, l'Asile et la Migration, Maggie de Block. Ce dispositif complète celui de 400 places financé par la Commission Communautaire Commune de Bruxelles pour offrir un peu de répit à 300 personnes sans abri, toutes situations administratives confondues, durant la période réputée la plus froide de l'année. Comme lors des années précédentes, et comme dans le dispositif bruxellois, c'est le Samusocial qui, fort de son expertise en la matière, est chargé de gérer le dispositif, offrant, outre un toit, un repas chaud et un accès à des sanitaires, des consultations sociales, psychologiques et des soins, en partenariat avec Médecins du monde. (Belga)