La régionalisation de la compétence doit également être l'occasion de revoir le système, estime la Ligue qui a rappelé ses revendications. La Ligue réclame une allocation universelle de base de l'ordre de 180 euros pour chaque enfant, sans tenir compte du statut socio-professionnel du parent ni du rang de l'enfant. Un supplément serait ensuite accordé par enfant pour les familles à revenus modestes et un supplément d'âge serait dû en outre par enfant, à partir de 14 ans. Au moment de l'adolescence, le coût d'un enfant fait un "bond", constate l'association, et les suppléments d'âge tels qu'ils existent aujourd'hui ne correspondent pas à cette réalité. Les allocations seraient majorées pour les enfants handicapés ou orphelins, comme c'est déjà le cas. (Belga)

La régionalisation de la compétence doit également être l'occasion de revoir le système, estime la Ligue qui a rappelé ses revendications. La Ligue réclame une allocation universelle de base de l'ordre de 180 euros pour chaque enfant, sans tenir compte du statut socio-professionnel du parent ni du rang de l'enfant. Un supplément serait ensuite accordé par enfant pour les familles à revenus modestes et un supplément d'âge serait dû en outre par enfant, à partir de 14 ans. Au moment de l'adolescence, le coût d'un enfant fait un "bond", constate l'association, et les suppléments d'âge tels qu'ils existent aujourd'hui ne correspondent pas à cette réalité. Les allocations seraient majorées pour les enfants handicapés ou orphelins, comme c'est déjà le cas. (Belga)