Le comité de coordination provincial a émis une série de recommandations pour les habitants de Wetteren et des environs. "Il n'y a pas de risque de pollution de l'air dans les communes voisines", ajoute la province. "L'AFSCA a indiqué pour sa part qu'il n'y avait pas de risques pour la consommation des légumes du jardin, des oeufs ou encore du lait hors du périmètre de sécurité de 1.000 mètres autour du site de l'accident. Comme toujours, les précautions d'usage -le lavage des fruits et légumes- s'appliquent." Le centre de crise rappelle aussi les constatations de plusieurs organismes qui ont donné leur avis à la suite de la catastrophe. "L'Agence flamande de Santé (Vlaams Agentschap Zorg en Gezondheid) déconseille, selon le principe de précaution, l'usage de l'eau de pluie dans les zones de Wetteren et Schellebelle qui se trouvent en dehors du périmètre de sécurité. L'Agence de l'Environnement et des Bois (Agentschap voor Natuur en Bos) a interdit à titre préventif afin d'éviter tout risque de pêcher dans l'Escaut entre l'écluse de Merelbeke et l'embouchure de la Dendre jusqu'à fin mai. Enfin, Aquafin a précisé qu'il n'y avait pas de vapeurs provenant des égouts sur les territoires des communes proches". (Belga)

Le comité de coordination provincial a émis une série de recommandations pour les habitants de Wetteren et des environs. "Il n'y a pas de risque de pollution de l'air dans les communes voisines", ajoute la province. "L'AFSCA a indiqué pour sa part qu'il n'y avait pas de risques pour la consommation des légumes du jardin, des oeufs ou encore du lait hors du périmètre de sécurité de 1.000 mètres autour du site de l'accident. Comme toujours, les précautions d'usage -le lavage des fruits et légumes- s'appliquent." Le centre de crise rappelle aussi les constatations de plusieurs organismes qui ont donné leur avis à la suite de la catastrophe. "L'Agence flamande de Santé (Vlaams Agentschap Zorg en Gezondheid) déconseille, selon le principe de précaution, l'usage de l'eau de pluie dans les zones de Wetteren et Schellebelle qui se trouvent en dehors du périmètre de sécurité. L'Agence de l'Environnement et des Bois (Agentschap voor Natuur en Bos) a interdit à titre préventif afin d'éviter tout risque de pêcher dans l'Escaut entre l'écluse de Merelbeke et l'embouchure de la Dendre jusqu'à fin mai. Enfin, Aquafin a précisé qu'il n'y avait pas de vapeurs provenant des égouts sur les territoires des communes proches". (Belga)