Les opérations de vidage des wagons étaient au départ prévues jeudi mais elles ont été reportées car l'accès à l'épave devait être renforcé. Le sol doit en effet être assez stable pour supporter le passage des véhicules de pompage en toute sécurité. "Infrabel et un entrepreneur espèrent arriver vendredi matin sur le terrain et pouvoir entamer le renforcement de l'endroit avec des plaques", a ajouté M. Petit. La caténaire devrait aussi être démontée vendredi. "Lorsque la caténaire aura été enlevée, la locomotive pourra être déplacée. On attend aussi vendredi les premiers résultats des prélèvements dans le sol." (Belga)

Les opérations de vidage des wagons étaient au départ prévues jeudi mais elles ont été reportées car l'accès à l'épave devait être renforcé. Le sol doit en effet être assez stable pour supporter le passage des véhicules de pompage en toute sécurité. "Infrabel et un entrepreneur espèrent arriver vendredi matin sur le terrain et pouvoir entamer le renforcement de l'endroit avec des plaques", a ajouté M. Petit. La caténaire devrait aussi être démontée vendredi. "Lorsque la caténaire aura été enlevée, la locomotive pourra être déplacée. On attend aussi vendredi les premiers résultats des prélèvements dans le sol." (Belga)