Une entreprise spécialisée a débuté vendredi matin la mise en place d'un chemin d'accès renforcé vers la carcasse du train afin que les restants de liquide contenus dans les wagons puissent être pompés. Le pompage du deuxième wagon devrait débuter vers 18h et se terminer pour la nuit. Les travaux de préparation pour le nettoyage du wagon 7 débuteront samedi. Ce wagon contient encore environ deux tonnes de butadiène. Ce gaz, inflammable au contact avec l'air mais non dangereux pour la population, doit être brûlé, ce qui sera fait dimanche. Cela provoquera une immense flamme qui sera visible dans plusieurs communes avoisinantes. Le wagon sera ensuite découpé. Une séance d'information sera organisée vendredi à 18h pour les riverains évacués qui sont rentrés chez eux et ceux qui ne le sont pas encore. Les différents services de secours et Infrabel donneront des explications. Des mesures sont effectuées en permanence, aussi bien dans les maisons, autour du site de la station d'épuration et dans les rues. Toutes les mesures sont pour l'instant négatives. Les habitants de 423 maisons ont pu rentrer chez eux. (Belga)

Une entreprise spécialisée a débuté vendredi matin la mise en place d'un chemin d'accès renforcé vers la carcasse du train afin que les restants de liquide contenus dans les wagons puissent être pompés. Le pompage du deuxième wagon devrait débuter vers 18h et se terminer pour la nuit. Les travaux de préparation pour le nettoyage du wagon 7 débuteront samedi. Ce wagon contient encore environ deux tonnes de butadiène. Ce gaz, inflammable au contact avec l'air mais non dangereux pour la population, doit être brûlé, ce qui sera fait dimanche. Cela provoquera une immense flamme qui sera visible dans plusieurs communes avoisinantes. Le wagon sera ensuite découpé. Une séance d'information sera organisée vendredi à 18h pour les riverains évacués qui sont rentrés chez eux et ceux qui ne le sont pas encore. Les différents services de secours et Infrabel donneront des explications. Des mesures sont effectuées en permanence, aussi bien dans les maisons, autour du site de la station d'épuration et dans les rues. Toutes les mesures sont pour l'instant négatives. Les habitants de 423 maisons ont pu rentrer chez eux. (Belga)