Trois blessés graves, parmi lesquels la personne dont les jours sont en danger, resteront encore hospitalisé quelques temps, trois autres blessés devraient pouvoir sortir de l'hôpital lundi. La plupart des victimes -légèrement blessées ou indemnes- seront rapatriées le plus rapidement possible. Des discussions sont menées à ce propos, notamment avec le consulat de Russie, afin de déterminer quand les passagers du bus pourront retourner chez eux. Il n'est, par ailleurs, pas encore possible de déterminer ce qui s'est exactement passé lors de cet accident, précise le parquet d'Anvers. Les premières constatations indiquent qu'à l'évidence, aucun autre véhicule n'est impliqué. La police fédérale de la route procède à une analyse du tachygraphe digital du bus. Le parquet a dépêché un expert sur place qui fera part rapidement de ses conclusions. A l'heure actuelle, on ne peut dire s'il s'agit d'une erreur humaine ou d'une défaillance technique. Le DVI (Disaster Victim Identification) et le labo de la police fédérale s'activent pour leur part à l'identification des personnes décédées. (Belga)

Trois blessés graves, parmi lesquels la personne dont les jours sont en danger, resteront encore hospitalisé quelques temps, trois autres blessés devraient pouvoir sortir de l'hôpital lundi. La plupart des victimes -légèrement blessées ou indemnes- seront rapatriées le plus rapidement possible. Des discussions sont menées à ce propos, notamment avec le consulat de Russie, afin de déterminer quand les passagers du bus pourront retourner chez eux. Il n'est, par ailleurs, pas encore possible de déterminer ce qui s'est exactement passé lors de cet accident, précise le parquet d'Anvers. Les premières constatations indiquent qu'à l'évidence, aucun autre véhicule n'est impliqué. La police fédérale de la route procède à une analyse du tachygraphe digital du bus. Le parquet a dépêché un expert sur place qui fera part rapidement de ses conclusions. A l'heure actuelle, on ne peut dire s'il s'agit d'une erreur humaine ou d'une défaillance technique. Le DVI (Disaster Victim Identification) et le labo de la police fédérale s'activent pour leur part à l'identification des personnes décédées. (Belga)