"Cette FIPA (Full Integrated Police Action) était la 73e organisée dans l'agglomération de Bruxelles et la 26e orientée vers la criminalité dans les transports publics", explique la police fédérale. Plus de 160 policiers des polices locale et fédérale ont été mobilisés dans le cadre de cette action. Ils étaient assistés de 104 membres des services de sécurité des sociétés de transports (STIB, TEC, De Lijn et Securail). "L'opération organisée hier/mercredi était dirigée vers les nuisances en général. L'objectif était également d'augmenter le sentiment subjectif de sécurité", précise encore le communiqué. Au total, 16.339 personnes ont été contrôlées. Quelque 800 personnes ne se trouvaient pas possession de titre de transport valable. Sept autres étaient signalées. Douze personnes ont par ailleurs été arrêtées judiciairement et 37 administrativement, dont 31 pour séjour illégal. La police a également procédé à 13 saisies, principalement de produits stupéfiants et d'armes prohibées. (Belga)

"Cette FIPA (Full Integrated Police Action) était la 73e organisée dans l'agglomération de Bruxelles et la 26e orientée vers la criminalité dans les transports publics", explique la police fédérale. Plus de 160 policiers des polices locale et fédérale ont été mobilisés dans le cadre de cette action. Ils étaient assistés de 104 membres des services de sécurité des sociétés de transports (STIB, TEC, De Lijn et Securail). "L'opération organisée hier/mercredi était dirigée vers les nuisances en général. L'objectif était également d'augmenter le sentiment subjectif de sécurité", précise encore le communiqué. Au total, 16.339 personnes ont été contrôlées. Quelque 800 personnes ne se trouvaient pas possession de titre de transport valable. Sept autres étaient signalées. Douze personnes ont par ailleurs été arrêtées judiciairement et 37 administrativement, dont 31 pour séjour illégal. La police a également procédé à 13 saisies, principalement de produits stupéfiants et d'armes prohibées. (Belga)