Parmi ces médicaments, la plupart ont fait l'objet d'une intervention de la sécurité sociale, pourtant personne ne calcule le montant ainsi gaspillé, souligne Sudpresse, ajoutant qu'en plus, tous les médicaments périmés ne reviennent pas à la pharmacie, certains finissent encore à la poubelle. Du côté de l'association pharmaceutique belge (APN), on explique notamment ce chiffre par le conditionnement, certains médicaments n'étant délivrés qu'en grands conditionnements, pas toujours adéquats en fonction du traitement prescrit. (Belga)

Parmi ces médicaments, la plupart ont fait l'objet d'une intervention de la sécurité sociale, pourtant personne ne calcule le montant ainsi gaspillé, souligne Sudpresse, ajoutant qu'en plus, tous les médicaments périmés ne reviennent pas à la pharmacie, certains finissent encore à la poubelle. Du côté de l'association pharmaceutique belge (APN), on explique notamment ce chiffre par le conditionnement, certains médicaments n'étant délivrés qu'en grands conditionnements, pas toujours adéquats en fonction du traitement prescrit. (Belga)