Interrogée au parlement bruxellois par Fouad Ahidar (sp.a) sur le suivi de ce dossier, la ministre a formellement contesté que les ex-occupants du Gesù occupaient une centaine de places au sein de ce dispositif, engendrant de très nombreux refus d'accès. D'après Mme Grouwels, il y a régulièrement une concertation à ce sujet entre les acteurs concernés. A ses yeux, la question du relogement des occupants du Gesù incombe d'abord à la commune de Saint-Josse et à son CPAS. Selon elle, une solution d'hébergement a été trouvée pour 90 personnes. Pour les autres, la commune a bien proposé deux logements mais ceux-ci ne peuvent réglementairement pas être occupés par des sans-papiers. (Belga)

Interrogée au parlement bruxellois par Fouad Ahidar (sp.a) sur le suivi de ce dossier, la ministre a formellement contesté que les ex-occupants du Gesù occupaient une centaine de places au sein de ce dispositif, engendrant de très nombreux refus d'accès. D'après Mme Grouwels, il y a régulièrement une concertation à ce sujet entre les acteurs concernés. A ses yeux, la question du relogement des occupants du Gesù incombe d'abord à la commune de Saint-Josse et à son CPAS. Selon elle, une solution d'hébergement a été trouvée pour 90 personnes. Pour les autres, la commune a bien proposé deux logements mais ceux-ci ne peuvent réglementairement pas être occupés par des sans-papiers. (Belga)