Ce contrôle, qui s'est déroulé de 14h à 22h à 16 endroits, a mobilisé 120 policiers et s'est concentré principalement sur la vitesse, le port de la ceinture de sécurité, l'usage du gsm au volant ainsi que la conduite sous influence. Sur les 214 infractions relevées, 30 d'entre elles concernaient le temps de conduite et de repos et 2O étaient relatives à l'utilisation du gsm au volant. Un conducteur s'est fait arrêté pour conduite en état d'ébriété. La police a également mis la main sur deux travailleurs clandestins. Cette opération de contrôle de poids lourds fait partie d'un ensemble d'actions appelées NAWAY. Il s'agit de la 6e opération réalisée cette année. Son objectif est d'accroître la visibilité de la police afin que le conducteur se sente contrôlé en permanence. La police espère également sensibiliser les contrevenants aux dangers causés par le non respect de la législation. (VIRGINIE LEFOUR)

Ce contrôle, qui s'est déroulé de 14h à 22h à 16 endroits, a mobilisé 120 policiers et s'est concentré principalement sur la vitesse, le port de la ceinture de sécurité, l'usage du gsm au volant ainsi que la conduite sous influence. Sur les 214 infractions relevées, 30 d'entre elles concernaient le temps de conduite et de repos et 2O étaient relatives à l'utilisation du gsm au volant. Un conducteur s'est fait arrêté pour conduite en état d'ébriété. La police a également mis la main sur deux travailleurs clandestins. Cette opération de contrôle de poids lourds fait partie d'un ensemble d'actions appelées NAWAY. Il s'agit de la 6e opération réalisée cette année. Son objectif est d'accroître la visibilité de la police afin que le conducteur se sente contrôlé en permanence. La police espère également sensibiliser les contrevenants aux dangers causés par le non respect de la législation. (VIRGINIE LEFOUR)